Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moore-Approche archétypique de la jalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
claude
Membre


Nombre de messages : 20
Age : 72
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 14:16

moi je trouve logorhée trop péjoratif, diminuant

alors que verborragia définit bien cette pulsion qui pousse l'homme à se griser de mots

tu sais, en te communiquant ces impressions je ne me soucie guère de ce que d'autres ont pu ou non te dire

le sens que j'essaie d'y mettre est le produit exclusif de mon experience et de mon raisonnement

Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 14:46

Merci Claude.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 15:10

Claude,
Le déballage verbal est parce que la personne est en contact avec plein d'images et il n'est pas question de diagnostiquer trop vite ce "plein" comme un état d'inflation où la conscience a été évacuée.
Pour ma part, il s'agit de méditer sur les images.

verborragia

Je te remercie de transmettre un peu de culture portugaise et brésilienne en parlant de l'image à quoi renvoie ce mot. C'est intéressant cette idée de se griser de mots comme un individu se grise dans l'alcool. Si parler beaucoup est comme le fait de boire beaucoup pour se griser alors c'est comme l'alcoolisme. La thérapie de l'alcoolique comme le montre Haadad dans "manger les livres" est l'écriture alors elle l'est aussi dans celui qui parle beaucoup ? Je médite dessus ...

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 17:58

Lise,

Sur le monothéisme collectif et collectivisant, je retombe sur mes écrits. En bref, le monothéisme collectif est anti-individuation, il est même désindividuant :

<< L'animus d'un être humain s'exprime comme un juriste et non comme un être humain.[...] Il pense exprimer ses véritables sentiments, ses véritables opinions, mais si vous regardez de plus près [...] Ce sont [...] des formules impersonnelles. : " une telle situation ne peut pas durer. De telles situations se terminent toujours comme cela". Aucune de ces réactions n'exprime de sentiments personnels. >>
<< Vous voyez, si un être humain suit ses propres sentiments, il réussit alors à voir les implications personnelles. Elle peut comprendre l'ensemble de la situation de manière très personnelle et différenciée, et trouver en général en elle-même la sagesse nécessaire pour la prendre en main. Mais, s'il tombe au contraire sous l'emprise de l'animus, les règles collectives la coupe de son véritable sentiment. >>

(Les règles collectives étant personnifiées en le Senex négatif).

Marie-Louise von Franz

Que ça soit homme ou femme, l'Esprit est en contact avec les 2 et je ne clive pas. Quand je ne parle pas de lui, c'est l'Esprit qui parle. Ainsi toute la déresponsabilisation moralisatrice et tyrannique : "il faut ..." ; "on doit ..." ; la catégorisation, la croyance ; les syllogismes, les sophismes ; utiliser et s'identifier à la parole de l'autre, ... sont des développements de la pensée qui appartiennent à l'Esprit.Le moi ne les crée pas. S'il se prend pour le créateur, il s'identifie à l'Esprit et c'est lui qui le possède. C'est une véritable "possession" par l'Esprit que les affirmations toutes nettes, toutes tranchées. Dans ce sens, s'identifier à la Loi du Père, c'est tomber dans une règle collective, un Senex qui peut être négatif. A noter que les nazis utilisaient ce langage pour ne pas être en empathie et se couper complètement de l'altérité. Un haut responsable nazi (Eischmann) interrogé à Jérusalem répond à une question : "Comment faites-vous pour tuer 1000 personnes par jour ??" Réponse en souriant : "Mais c'est très simple : il suffit de penser qu'il faut le faire et se soumettre qu'à cela, ne pas se poser de question. Je devais le faire"."
Je réponds et paraphrase Cyrulink : "Si je me coupe de l'empathie, des sentiments que je partage avec l'humanité, avec l'imagination, je suis capable de tuer au nom de la morale, de principes venant d'un autre. Quitter l'empathie, c'est faire de l'autre un objet que je vais utiliser et que je peux tuer vue qu'il n'est qu'un objet. Il est identifié à un objet et un objet, j'en fais ce que je veux. Pour l'utiliser voire le tuer, je mets en place un délire logique, rationnel et je me soumets à des injonctions tyranniques afin de me protéger à une remise en question, à la culpabilité : un Bon Père me valide, je respecte sa Loi et il me protège".

L'empathie, l'imagination, c'est ce qui permet de se connecter à la similarité ET l'altérité, la reconnaissance de ma différence et de celle de l'autre. Le savoir basé sur le dire pris littéralement ne permet pas cette double reconnaissance.
L'identification à l'Esprit unique et monothéiste conduit au littéralisme qui mène au fanatisme qui aboutit au fascisme. Ajouter à cela le retour du refoulé collectifd'un archétype comme Wotan et vous avez là un peuple identifié à Wotan qui est soumis à l'Esprit tyrannique. Saint-Exupéry, en tant qu'incarnation métaphorique du Puer négatif est tout autant fasciste que Che Guevara. En tant qu'individu, quand je veux changer le collectif parce que j'ai une vérité pour lui, parce que j'ai une solution pour lui et que je pars en guerre à l'extérieur pour l'incarner, je m'identifie à l'Esprit qui est supérieur à ce collectif. Je me pose comme le Tyran du monde qui sait pour le monde. Il ne parle pas de lui. C'est l'Esprit qui parle. Je réponds à St-Ex que des enfants ont tout de suite été parentalisés et qu'ils n'ont pas eu d'enfance, qu'ils ne sont pas connectés et cela est mon expérience vécue à travers des rencontres. Voyez comment l'idée collectivisée balaie l'expérience individuelle et ne prend pas en compte son contraire, ne nuance pas, ne complexie pas (ce qu'aime l'âme =D). Le mythe, l'idée, la croyance, le jugement impersonnel n'est vrai que si son contraire a été admis. Si non, il est pervers : il interdit, il est unilatéral et littéralise.

Comme le socialisme, le capitalisme, l'écologisme, le béhaviorisme en psycho et le rationnalisme en phio c'est une structure de type titanesque plus précisément prométhéenne. A savoir : pandorienne, antrophocentrique, égotique (toute-puissance), purement matérialiste ou spiritualité matérialiste, anti-historique, anti-écologique, anti-irrationnel, anti-psychologique, scientiste, anti-mystique, anti-transcendental et anti-mythique. L'apollinisme a quelques ressemblances et caractéristiques/amitiés avec le prométhéanisme bien qu'il s'en diffère vue que Apollon est proche de Zeus. Un exemple simple : l'homme serait capable de détruire la planète de par ses pets industriels et automobiles. Ici, c'est une identification à Typhoon, le destructeur du monde. Ce n'est pas le monde et la planète qu'il détruit, c'est lui-même.

le fascisme mussolinien?.

Le prométhéanisme mais c'est plus général que ça. Mussolini est narcissique, Hitler et Staline sont paranoïaques. Mussolini se déclare être un dieu sur Terre comme un empereur romain et va refaire vivre l'Empire de Rome.
Le fascisme comme le montre Pinterovic' A dans "L'archétype de l'enfant divin dans la vie et l'oeuvre d'Antoine de St-Exupéry" montre clairement que le fascisme est une spiritualité qui a une vision collective unilatérale et littérale pour le monde. Il y a une manière d'agir pour atteindre une mission. Il y a des ennemis qu'il faut combattre. Donc tout collectivisme monothéiste (une seule façon de voir, une seule solution, un seul Dieu, une seule façon d'être sauvé, ...) est fasciste parce qu'il combat ce qui se différencie de lui et pose unilatéraliement le fait qu'il a la solution pour le monde : socialisme, christiannisme, nazisme, bolchévisme, moralisme, ... Suivez-le et vous serez sauvé ! Ce sont toutes les théories qui disent ce qui est bon pour le monde (et donc pour moi!), vers quoi il doit aller(et donc vers quoi je dois aller), comment, avec quoi et pour quoi. Les théories recettes et toutes faites qui proposent les voies du bonheur pou tous, atteignables en un claquement de doigt. Le polythéisme a les avantages du monothéisme sans ses inconvénients.


http://clidre.skyrock.com/2390419357-Quand-l-Esprit-parle.html

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 18:41

Oui, c'est clair que le monotheisme te bouffe à l'interieur, d'où ton acharnement à revenir sur le sujet. Et pourquoi ne pas vivre et laisser vivre? Personne ne t'impose le monotheisme à ce que je sache. Bon, je retourne à mes cartons...
Revenir en haut Aller en bas
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Jeu 5 Nov - 19:06

Oui.
C'est de la tradition familiale, de l'éducation dont il est question.
Pour moi, il est bel et bien imposé dans l'éducation. Je n'ai eu le choix. D'où mon attrait et mon appartenance pour un groupe dont le leader fonctionne en asbl dont le nom est "spiritualité libre". Libre à chacun de mettre dans les cérémonies qui lui semble justes en rapport avec son sacré, sa spiritualité. Personne ne sait pour moi. Que c'est bon. J'ai pas de compte à rendre, pas de validation à formuler et argumenter. Tu sais, je sens comme de l'envergure, un espace entre moi et les gens, entre moi et les choses ... Que je me sens calme et en paix. Ce groupe est au service de l'individuation alors je vais revenir sur mes propos et penser à partir de mon expérience : peu importe si les gens sont monothéistes ou polythéistes au sein d'une communauté d'une appartenance, tant que les autres me foutent la paix, que je leur fous la paix, nous pouvons vivre ensemble et être diffférents. Vivre et laisser vivre.
Comment vont tes cartons ? =D

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Jacline
Membre


Nombre de messages : 4
Age : 70
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Sam 8 Jan - 19:06

Voilà Al,
Ds le mythe d'Hippolyte, ce serait donc Aphrodite qui serait jalouse d'Artémis ?

« Quand se manifeste la jalousie, l'individu subtil et complexe s'avère puriste et rigoriste. La jalousie invite à se soumettre à une demande de l'âme alors que l'individu a trouvé refuge dans le rigorisme. »
« Quand se manifeste... » Souvent le jaloux ne le sait pas, ne se sait pas jaloux. Je dirais que s'il le savait ce serait un pas pour en guérir. Ce que tu dis plus loin : « La seule manière d'échapper à la jalousie est de passer par elle. »

Jalousie et paranoïa : oui. Mais aussi : jalousie et perversion.

Il y a aussi qq chose de structurant dans la jalousie œdipienne envers le parent de même sexe.

J'attends Héra...
Jacline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   Sam 8 Jan - 20:47

C'est Artémis qui ne tolère pas Aphrodite. Elle n'est pas jalouse, elle l'exclut.
Oui, la paranoïa est perverse intrinsèquement.
Sur Héra, ça arrive ;-).

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moore-Approche archétypique de la jalousie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moore-Approche archétypique de la jalousie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SOLIDARITE. Une approche Archéo-Sociologique.
» La bible dévoilée : les révélations de l'archéologie
» fouille archéologique a Lannuon
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang
» Bible et archéologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: