Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Lun 26 Oct - 16:26

Avec tout le respect que je dois aux efforts accomplis pour entretenir l'héritage religieux des cultures régionales avancées, on peut même se demander si le monothéisme peut servir de matrice à une éthique contemporaine, ou si l'on ne doit pas voir en lui, au contraire, le père de tous les fanatismes. Johan Galtung, spécialiste des problèmes liés à la paix, a dressé un bilan dévastateur de l'énergie polémogène des religions monothéistes, et même si l'on contrebalance ce bilan par des éléments positifs, les objections restent fortement majoritaires. La culture religieuse du sentiment de faute, noyau des constitutions monothéistes du sur-moi, ne fournit pas une base affective appropriée à un projet de société moderne.


Citation tirée de :

Peter Sloterdijk, Ni le soleil ni la mort. Jeu de piste sous forme de dialogues avec Hans-Jürgen Heinrichs. Pauvert, 2003.



La littéralité, c'est le fait de dire : voici l'unique sens, la seule manière de faire/dire/penser/ressentir/comprendre/vivre. Ex : le créationnisme/le scientisme.

La littéralité vient du mythe moniste, du monisme philosophique et du centrisme unitariste. Ex : le mythe de la création explique tout. La science explique tout.

Ils sont le fait de voir qu'un seul centre, de n'aimer qu'une seule chose, de ne comprendre que d'une seule façon.

Ils fondent le monothéisme : l'Un explique tout. Ex : Dieu est au centre de tout. La raison est au centre de tout.

Il fonde le totalitarisme qui est dissociation. Ex : Dieu est totalement bon. La science est totalement juste.

Il est le fait que tout peut s'expliquer par l'Un, tout vient de lui, tout va à lui.

Là est la littéralité. Ex : Le coeur n'est qu'une pompe biologique (alors qu'il peut être vue comme un tambour).

La littéralité conduit à l'unilatéralité. Ex : voir le coeur comme un tambour est insensé, infantile, grotesque, ridicule et obscurantiste.

L'unilatéralité, c'est le fait de dire : c'est comme ça et c'est pas autrement. Ce qui est littéral est la seule direction. Ex : "tu as raison, j'ai tort".

L'unilatéralité conduit au moralisme (non à la morale) et au normalisme.

Le normalisme et le moralisme sont : Voici la direction que tu dois, que je dois, que nous devons prendre. Voici comment je dois/tu dois/nous devons nous comporter. Ex : "Dieu/l'Eglise dit qu'il faut agir, c'est la seule voie du salut".

Le moralisme conduit à l'ajustementisme dissociant propre à certains psychothérapies (le comble, SIC!). Ex : "Faut toujours que ça soit "gagnant-gagnant".

L'ajustementisme est : "En fonction de la morale et suivant les situations : voici ce qui est juste, voici ce qui ne l'est pas. Change donc de comportement dans cette situation." Il conduit au comportementalisme. Ex : "Faut faire changer les gens".

Le moralisme conduit au conformisme et au comportementalisme.

Ils sont : "Supprime tes différences, ne les manifeste pas, sois comme tout le monde. Nous allons te conditionner pour que tu répondes à ce que nous voulons".

Ils mènent à l'intégrisme.

Il est : "Quoi qu'il advienne, tu dois toujours suivre cette voie littérale et unilatérale, pas d'écart possible, faut être intègre, toujours, tout le temps avec notre moralisme".

L'intégrisme fonde l'Inquisition et le convertisme.

Ils sont le fait de lutter contre toute différence et de convertir par la manipulation/lavage de cerveau et/ou d'entretenir le moralisme et sa justification. Usage de violence psychologique.

Le but est de fonder une tyrannie de la majorité : "Parce que nous sommes plusieurs à le voir comme cela, nous avons raison". Le "poly", le multiple est utilisé à des fins de domination. La masse est comme un rouleau compresseur.

Ils fondent le collectivisme. Il est le fait de dire que le groupe compte face à l'individu et qu'il sait ce qui est bon pour lui. Ex : l'Eglise catholique fonde un communisme spirituel où l'individu sert le corps du Christ et ne sert qu'à ça. Il n'existe qu'à travers ça. Il ne peut exister pour lui-même. Les gens sont vus et utilisés pour cette fin et ils doivent s'y soumettre pour avoir une place au paradis (nous retrouvons la littéralité, l'unilatéralité).

Le moralisme, le conformisme, l'ajustementisme, le normalisme, la tyrannie de la majorité, l'intégrisme, l'inquisition et le convertisme conduisent au fanatisme/barbarisme qui sont leur expression en acte ; par le passage à l'acte : meurtre, punition, camps de concentration, génocide, ...

L'ensemble construit la domination.

Les conséquences sont : pour créer leur paradis collectiviste sur terre : destruction et charge sur le multiple, l'âme, l'individu ; dissociation psychique (les cultures touchés par le monothéisme sont celles qui connaissent le plus de psychotiques) avec soi-même, l'autre et la vie, dénigrement de l'humanitude, de la liberté individuelle, ...

Voyez bien que c'est le mythe du Un et l'éducation à la "c'est pour ton Be Un (bien)" qui posent souci.Les monothéismes sont les seuls religions/philosophies et théologies qui partent littéralement en guerre, qui pratiquent la conversion et qui ont le plus de morts à leur actif.

Les antidotes proposés sont :

A la littéralité : la métaphore : "c'est comme si", ...
A l'unilatéralisme dissociant: il y a plusieurs directions possibles "et/et", ...
Au centrisme : le polycentrisme, ...
Au monothéisme : le polythéisme, ...
A l'Un : le multiple, ...
L'ajustementisme, le moralisme : l'éthique individuelle et toute personnelle, ...
Au conformisme : l'excentricité, ...
Ces stratégies permettent de pas être confronté à soi-même, à ces angoisses, ... Elles protègent avec tout l'impact direct et collatéral qu'eles occassionnent.


James Hilman in "le code caché de votre destin" rejoint mes propos. Le christiannisme aryen élimine la mauvaise graine juive et l'Eglise est co responsable vue qu'elle invite au refoulement polythéiste ce qui crée son retour, le retour de Wotan qui ressort diabolisé... c'est ce qu'il se passe quand "séparer le bon grain de l'ivraie" est compris littéralement :

La prévention ne consiste pas à combattre mais à séduire. Il faut inviter le daimon de l'akène à sortir de sa coquille, à quitter la mauvaise graine pour retrouver une image véritablement glorieuse. Ce qui rend la graine démoniaque, c'est de se limiter à une seule et unique obsession, à une sorte de monothéisme qui ne lui ouvre qu'une perspective, pervertissant ainsi son imagination et l'entraînant à répéter indéfiniment la même action (répéter sans cesse le même acte est aussi un rituel). (...)
Pour se protéger de la mauvaise graine, la société doit avoir recours à des rituels qui l'exorcisent. mais pour faire une place au démon - ailleurs que dans les prisons - ses rites doivent aussi le prendre en compte. Dans la civilisation athénienne, les Furies avides de sang avaient trouvé leur place aux côtés de la déesse Athéna.
Ces rituels de protection sociale prennent le démon au piège. Ils discernent le daimon dans le démon. Ils tranchent sur les idées actuelles de prévention, qui ne visent qu'à éradiquer la mauvaise graine, ce qui revient finalement à vouloir purifier la société de tous ses maux, la méthode préférée de Hitler.


_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Lun 26 Oct - 16:48

Moore développe, dans "le soin de l'âme", des propos intéressants sur l'excentricité, le moralisme, le conformisme :

"Jusqu'à un certain point, le soin de l'âme nous demande d'ouvrir nos coeurs + grand que jamais, atténuant les jugements et le moralisme caractéristiques de nos attitudes et de notre comportement depuis des années. Le moralisme est l'un des boucliers les plus efficaces contre l'âme : il nous protège de sa complexité. Rien n'est plus révélateur - et rien n'est peut-être plus apaisant - que de reconsidérer nos attitudes moralisatrices et de trouver l'âme qu'elles cachaient. Les gens craignent de perdre leur sensibilité éthique en réfléchissant à leurs principes moraux ; c'est une approche plutôt défensive de la morale. En faisant face à la complexité de notre âme, nous pouvons ajouter une dimension à notre morale, lui faire perdre sa simplicité, et devenir à la fois plus exigeants et tolérants.
J'irai encore plus loin : (...), nous pouvons arriver à apprécier ses excentricités et ses déviances. En fait, nous pouvons même nous apercevoir que l'individualité naît + de l'excentricité et des tendances insoupçonnées de l'ombre de l'âme que la normalité et le conformisme. (...)
Le soin de l'âme s'intéresse au "pas si normal", aux manifestations de l'âme les plus vivement ressenties dans l'expression inhabituelle - et peut-être problématique - de la vie. (...)
La vérité se révèle parfois dans les écarts par rapport à la norme. (..). Quand la normalité se rompt se rompt et éclate pour devenir folie ou ombre, nous devrions chercher attentivement le sens potentiel e la situation avant de courir nous mettre à l'abri ou chercher à restaurer l'ordre habituel. Si nous décidons de nous montrer curieux de l'âme, nous devrons peut-être explorer ses déviances, sa tendance à contredire les attentes. En corrolaire, il s'agira de s'inquiéter de toute normalité. La façade de la normalité pourrait bien cacher une profusion de déviances : on reconnaît d'ailleurs facilement le manque d'âme à sa conformité à la norme.

La guérison et le handicap :

L'une des différences majeures entre le soin et le remède est que ce dernier marque la fin du problème : si vous êtes guéri, vous n'avez plus besoin de vous soucier de ce qui vous troublait. Ainsi et par exemple, celui qui a des troubles alimentaires, du jour au lendemain, n'en a plus : il mange comme si de rien n'était, elle n'a plus à être vigilant, n'a pas la crainte de "rechuter", ne parle plus de sa maladie, n'a plus besoin d'aider ceux qui ont cette maladie. Le soin, quant à lui, un sens d'attention continue : il ne connaît pas de fin. Les conflits peuvent fort bien ne jamais de trouver de solution complète. Ce qui est un handicap face au fait de trouver une solution totale et rédemptrice et cela est humain vue que la guérison totale appartient aux dieux. Ainsi, votre personnalité ne changera jamais radicalement même si elle peut connaître des transformations intéressantes. La conscience que l'on a des problèmes peut changer, bien sûr, mais les problèmes peuvent persister et ne jamais disparaître.
En psychologique, notre travail changerait de façon remarquable, si nous le percevions comme un soin continu au lieu de le considérer comme la quête d'une cure. Nous pourrions prendre le temps d'examiner et d'écouter à mesure que se révèlent les mystères cachés et l'agitation quotidienne. Les problèmes et les obstacles nous donnent la possibilité de réfléchir à ce qui serait autrement écarté par la routine échelée et héroïque de l'existence.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Elmo
Membre
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Jeu 7 Jan - 16:00

Le premier texte n'est il pas un peu réducteur ou plus précisément le thème ne passe t'il pas à travers un prisme à une seule facette ?

je m'interroge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carl-gustav-jung.blogspot.com/
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Jeu 7 Jan - 18:18

Peut-être. Il vient en tout cas rééquilibrer les visions "jungiennes" de Corneau, Labonté, ... et des psychothérapies qui font de la maladie un Mal voire le diable à abattre.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Elmo
Membre
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Jeu 7 Jan - 20:59

bon allez, encore 2 noms à étiqueter dans les références...

je perçois mieux la finalité du texte, que je vais relire Wink
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carl-gustav-jung.blogspot.com/
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Ven 8 Jan - 18:39

Lire sur le "morbisme" aussi Wink

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Elmo
Membre
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Sam 9 Jan - 10:57

ok merci du tuyau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carl-gustav-jung.blogspot.com/
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   Sam 9 Jan - 11:49

Pas de soucis ;-)

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mythes monothéistes : cause de l'alinéation de l'individu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des religions monothéistes
» Qu'est-ce que les religions monothéistes ont apporté de positif à l'humanité ?
» [Religions Monothéïste] Eschatologie
» Une parabole que j'apprécie beaucoup!
» Guide de protection des mineurs contre les dérives sectaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: