Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Propos archétypiques sur le cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Propos archétypiques sur le cancer   Mer 18 Fév - 18:58

Ces propos sont traduits de l'anglais par mes soins. Ils viennent de "Spring Publications".

" (...) Le cancer a été décrit comme une forme de suicide, une voie de sortie, un mode pour mourir, un chemin par les chemins que nous choisissons pour mourir. Le cancer est une alternative à la psychose. Comme les cancéreux, les psychotiques rêvent de corps qui se détruisent et se consument. Cela a un lien avec le mythe d'Ersichton (...)".

Le mythe d'Erysichton.
Le mythe dont le symbolisme agraire est le plus transparent est le mythe thessalien d'Erysichton. Le nom d'Erysichton veut dire celui qui fend la terre; le héros thessalien est donc le laboureur par excellence. Il fit, dit-on, violence à Déméter et en fut cruellement puni. La forme ancienne du mythe nous est inconnue; la rédaction d'Hellanicus qui nous a été transmise par Callimaque et Ovide le présente comme un prince de Thessalie, fils de Triopas, qui pour bâtir une salle de son palais fit couper les arbres d'un bois sacré de Déméter. La déesse le châtia en le livrant à une faim que rien ne pouvait assouvir; la protection de Poseidon, qui permit à sa fille Mestra de se transformer indéfiniment pour multiplier les apparences de nourriture, ne suffit pas à sauver Erysichton qui finit par se manger lui-même. Mestra, la conseillère, exprime l'idée que la faim a développé l'imagination de l'humain qui a créé les arts pour satisfaire ses besoins sans cesse renaissants. Un autre récit attribue le crime et le châtiment à Triopas.

Ô combien la métaphore entre le fait "de se manger soi-même" et le cancer est marquée. Le cancer étant la prolifération de cellules anarchiques qui se multiplient à partir du corps et dans le corps. En bref, le cancer, c'est comme si la personne se mangeait elle-même de l'intérieur. Dans le mythe, le bois sacré a été coupé. C'est comme si la connexion à la Terre-Mère, au féminin sacré a été coupé. Et cela crée une faim perpétuelle ... car jamais la personne n'est rassasiée vue qu'elle est coupée de la Nature nourricière, sa nature et elle en vient à se manger de l'intérieur. C'est la nature nourricière, sacrée refoulée qui détruit en se nourrissant du corps. Or c'est le Puer aternus négatif qui jamais n'est rassasié : il est coupé de la nature et possédé par l'esprit. Le signe de cette faim se voit dans l'impatience, le perfectionnisme (la personne n'est pas satisfaite, il y a toujours un "mais" ou quelque chose qui va pas. Le tyran est bien présent : "ça aurait dû être différent") et la frustration.
Il y a cette scène aussi dans le seigneur des anneaux où Saroumane coupe les arbres de la forêt sacrée de Fangornhe où vivent les Ents. Ceux-ci qui partent en guerre et usent de feu (=consumer) et des éléments pour venir à bout de l'industrie orque. C'est comme si c'était la nature refoulée voire contrôlée qui revient de manière complètement anarchique, incontrôlable et soudaine dans le cancer et qui mange, détruit. Or Saroumane a un garde-manger bien fermé à clef et riche ...

La seule maladie, c'est la normalité. Les maladies et les névroses de l'homme sont riches. C'est quand l'homme entre en eux (et arrêtent de les éviter, combattre, compenser, s'avouer qu'il est "normal", qu'il n'est plus malade) qu'il trouve la complétude qui manque dans ce que nous considérons comme normal. Jung

http://www.youtube.com/watch?v=b9Nrf1ujfok&eurl=http://clidre.skyrock.com/2288169527-Propos-archetypiques-sur-le-cancer.html

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Propos archétypiques sur le cancer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bible dévoilée : les révélations de l'archéologie
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» fouille archéologique a Lannuon
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» Bible et archéologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: