Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Être gros et gras : ma charge sur le tyran stigmatisant-régime adapté ou non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Être gros et gras : ma charge sur le tyran stigmatisant-régime adapté ou non   Mer 18 Fév - 18:55

Attention, je parle ici des gens qui ont une masse corporelle qui n'induit pas des maux latents ou non pour le corps, conséquences sur le corps. Il y a régimes adaptés à mon sens notamment quand la personne souffre physiquement et psychologiquement. S'il n'y a QUE souffrance psychologique, je soupçonne l'action du tyran dont je parle ci-dessous. Une légère surcharge pondérale n'est pas nécessairement mauvaise ou dangereuse en soi. Du côté de mon grand-père maternel, ils étaient tous "gros". Cela n'a pas empêché de vivre vieux, d'aimer, d'avoir des passions, ... Je m'adresse ici aux hommes/femmes qui ont une légère surcharge pondérale voire ... aucune ... et qui se soumettent aux dictats du tyran, du collectif, de la science en gobant bouche bée sans critiquer respectivement ses exigences, sa mode, l'instauration d'un BMI plus qu'arbitraire et sa statistique généralisante qui ne voit pas qu'une partie de la population est grosse ET n'a pas de soucis de santé, s'assument et vivent ainsi.

Il paraît que la grosseur est liée à l'estime de soi ... Je ne lie pas, personnellement, complètement les 2. C'est un fait que ça en fait partie. En même temps, ma lecture est archétypique et pas que humaniste. En étant ni dans un extrême ou l'autre, celui qui a du poids occupe sa place, laisse une place au corps, à la matière. Je ne connais des gens maigres qui ne sont pas anorexiques. Ils n'occupent pas de place, aucune colère ne s'exprime. Ils sont mous à leur façon. Pas avec le corps justement. Pour moi et à partir de mon vécu, j'expérimente que les personnes plus fortes ont une candeur, une compassion, une conscience, une empathie, une chaleur présentes. Elles sont riches en graisse et aussi en chaleur, humanité.
Il y a peut-être, contrairement à l'anorexique, de la difficulté à être ambitieux, carriériste (des clichés sur les anorexiques), indépendance, avoir un mental dopé parfois à l'extrême.

C'est un fait qu'il y a des régimes adaptés. En même temps, il peut venir du tyran, de l'exigence collective OU du choix personnel et conscient de l'individu. C'est de cela que je parle, c'est à cela que j'invite à voir et à discerner. Combien de femmes fortes ont passé des années à faire des régimes sans que rien ne bouge et qui ont arrêté de lutter contre cela (attitude christique) pour finir par l'accepter comme faisant partie d'elle-même (attitude bouddhiste et animiste) et qui maintenant participent à des séminaires "gros", "grosses" et "fières de l'être" et sont épanouies et heureuses? Je ne parle pas des hommes ... Combien de gens ont commencé à perdre en arrêtant simplement de vouloir en perdre ... en acceptant ce qui est, qui ils sont.

Toutes/tous ne souffrent pas d'un estime d'elle-même. Le collectif, le tyran le voudrait ça oui. Il y a des gens gros qui sont dans l'esprit complètement inverse et qui jouissent de leur rondeur.
Je suis du côté de l'âme et de l'ombre et je ne suis pas du côté du moi qui veut contrôler son corps. Pour moi, le rapport au corps implique l'animus, l'esprit. Potentiellement l'égo et le tyran. De ce fait, je ne suis pas sûr que le fait de perdre du poids est un choix conscient fait à partir de l'âme. Mon hypothèse est que ça peut être une exigence du tyran aussi. Ca peut être l'un comme l'autre. Je n'encourage donc pas directement la perte de poids. J'observe l'intention de la personne et quel archétype ça vient en lui. Si l'âme qui est derrière le fait de vouloir perdre du poids, j'encourage de toute mes forces ; c'est le tyran qui appuie sur la blessure, je n'encourage pas du tout : que du contraire. Au diable les stigmates ! Y a plus de chances que ça soit une pression de l'égo tyrannique qu'une pulsion de l'âme ... l'âme est aussi grosse ...
Être gros n'est pas nécessairement pathologique. Là est le stigmate : en faire un tout ça parce qu'ils n'acceptent là où ils sont "flasques, mous, gras" dans leurs vies voire la lourdeur qu'ils imposent à leur vie : c'est facile de se défouler de cette lourdeur sur les "gros" en les condamnant, de refouler leurs propres lourdeurs (l'accumulation de leurs émotions qu'ils n'expriment pas et qui les pèsent ; ce qui les pèsent ?). Je parle là de choses pas confortables ... y a aussi le côté positif : le fait d'occuper sa place ? quid de la chaleur humaine ? de l'empathie et la compassion ? d'être psychique ? L'occident est narcissique à mort, refuse Psyché, et est au service du tyran et tout ce qui vient de l'archétype du gros vient de l'âme. Et comme je l'ai dit ici : au diable les stigmates !!!!

Comprenez que je suis dans une période où je prends du poids et le tyran s'active. J'ai fait des jeûnes et rien ne change. Idem pour les comportements et du comportementalisme propre au régime. Je suis en train d'accueillir cela. Dans mon cas, régime, jeûne, ... ce qui vient de l'esprit et de son idéal me font ... vomir et chier ! Je suis en train d'accepter mon corps et bizarrement je peux sentir un allégement ... Je tolère tout à fait que pour d'autres le régime soit une solution et accepte cela.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Être gros et gras : ma charge sur le tyran stigmatisant-régime adapté ou non
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation du GROS
» ORPHANEWS-Bulletin du 13 mai 2010
» Un gros ventre : Dangereux pour la santé ?
» Foie gras au sel!
» mon chat est trop gros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: