Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 4° Illusionniste doré (raconte des histoire, émerveilleur, conteur) ; sombre (manip. des synchros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: 4° Illusionniste doré (raconte des histoire, émerveilleur, conteur) ; sombre (manip. des synchros)   Mar 18 Nov - 1:39

Archétype : Gollum

ATTENTION : cette forme de sous-personnalité est peu observée. Une sous-personnalité peut être plus présente qu'une autre. Celle-ci l'est moins. Il y a donc de grande chance qu'elle soit dans l'ombre. Ce n'est pas une personne définie : c'est un complexe psychologique, une sous-personnalité que nous avons tous en nous. Elle se projette sur quelqu'un.

Lecture élémentales : Feu élevé à l'extrême, Air élevé à l'extrême, eau basse à l'extrême. Idem pour la terre (Ordinateur qui imagine, compile, calcule, chasse compulsivement ou manipule/pense à manipuler, dissocié de l'âme, de l'Eros, n'agit pas, peu actif). Perte d'âme ==> Gollum<==Perte d'identité. Enorme souffrance. Feint les émotions.

Ombres présentes et puissantes.

Sa blessure : A mon sens, il a une angoisse de la réalité : ce qui ne doit pas exister n'existe pas. Il n'accepte la vérité sur lui-même, sa vie, ce qui est, le monde. Il veut un monde pur car il se veut pur et veut purger et se purger. Il se ment tout le temps à lui-même.
Comme il dénie une ombre de lui-même, pratique le déni, les autres lui cachent quelque chose, me manipulent ou lui mentent tout le temps. Ils ne sont que son miroir. Il cherche une vérité cachée or lui-même se cache et la cache tout le temps à lui-même et autre avec ses propres illusions qu'ils donnent aux autres et à lui-même.
Doc House est un illusionniste non psychotique, narcissique au service de lui-même et de la vie parfois. Il croit que tout le monde ment. C'est un fait que les gens mentent en même temps, ça me semble essentiel de prendre en compte l'autre pôle : les gens peuvent dire aussi la vérité leur vérité.

Buts : obsession pour obtenir gain de cause, justice argent, soutien à une cause, vérité, sens (pour Gollum = l'anneau). Non éthique pour l'obtenir : tous les moyens de prédation sont bons : mensonge, ruse, sournoiserie, usurpation, manipulation sombre, création de preuves (faux et usage de faux), création de fausses confidences, coincidences pour les faire passer comme des synchronicités, monter les gens les uns contre les autres, lavage de cerveau, terrorisme psychologique. Attise la terreur.

S'il fait tout cela consciemment, il a une structure de pervers narcissique.
S'il est inconscient, il est prédateur et est un psychopathe à tendance paranoïaque (cfr l'article correspondant). Psychopathe s'il passe à l'acte.

L'illusionniste, tant que sous-personnalité air, est fasciné et fascine. Notamment par la synchronicité, le hasard, le mystère, l'invisible, la théorie du chaos, les nombres, il raconte des histoires, utilise la métaphore et le langage des oiseaux. Il peut être sombre ou lumineux.
Dans les cas sombres et psychotiques, il est paranoïaque, il peut se sentir investi d'une mission pour purifier le mal du monde (feu sombre). C'est un démystificateur. Il se proclame au service de la vérité, de la justice et révèle tout afin que justice soit faite et que la vérité éclate. Il a une blessure de non-compréhension d'angoisse face à la réalité. Alors il cherche à lui donner du sens par tout les moyens possibles ... quitte à mentir et à déformer.
Dans le cas de paranoïaque qui voient des complots partout, les coïncidences sont utilisées et interprétées comme une justification du complot. Ceux qui ne le croient pas, qui essaient de montrer empiriquement l'inverse pas font partie du complot.
Il s'amuse avec la confusion et s'active par la confusion. Il est là où il y a confusion, non-clarté, interprétation sans possibilité de vérifier et il la génère et la crée. Au plus c'est confus au mieux c'est car il a beaucoup d'informations pour passer les choses et faire croire ce qu'il veut.
Ceux qui sont confrontés à lui soit le suivent (comme dans une secte) soit le fuient ou encore essaient de le faire changer d'avis, de l'écouter, d'entendre la souffrance qu'il peut y avoir la derrière.
Il pratique le lavage de cerveau : il répète la même chose régulièrement. Il ne parle que de cela.
Il peut même arriver à ce qu'il passe à l'acte : il se mettra à chercher des infos personnelles sur vous comme le prénom de votre soeur que jamais vous n'avez nommé devant lui par exemple. Il veut démontrer par là qu'il peut tout savoir et/ou terroriser. Il veut fasciner, choquer.
Il recherche et cherche. C'est un prédateur qui cherche la preuve ou la non preuve. Il chasse pour savoir ce qui est vrai de ce qui est faux quitte à se battre comme Jacob avec l'ange ! Il est obsédé par le mensonge, la vérité.
Il est capable d'usurpation d'identité, de se faire passer pour un autre en volant carrément l'identité ou en en créant une autre à côté de la sienne. En bref il se divise lui-même, il se rend multiple.
Il fait croire qu'il est magique sauf il ne l'est pas. La synchronicité qu'il utilise souvent n'est pas magique. Elle est merveilleuse sans être magique.
Littéralement, le moi croit être témoin d'une apparition d'un dieu, de la manifestion de l'action du dieu dans le monde et dans la vie. Ce magique fait croire qu'il est magique lui-aussi. La synchronicité est un phénomène quotidien. Il arrive à n'importe qui n'importe quand. L'illusionniste insiste et appuie sur les pseudos synchros qui l'arrangent et que souvent il aura été cherché très profond ! Souvent pour attester qu'il dit vrai, il proclame sa théorie, sa vision du monde, les preuves créées aux yeux du monde entier.
Cela est à interroger et cela est à lui poser : A quoi ça lui sert de montrer des synchros qui ont du sens pour lui à tout le monde?". Souvent en bon prédateur, manipulateur, il répondra par l'humour, une autre question ou une réponse qui ne répond pas à la question voire il se tait. Il utilise bien fascination de la synchro, le grand tout pour convaincre, prouver, attester de la véracité de ses propos, de ses perceptions.

Ainsi pour contribuer à ce que les gens pensent comme lui ou les faire aller dans le sens qu'il désire, il ne crée pas du mystère : il donne SA vérité qu'il aura construite à partir de sa compréhension de ce qui est. Pour y arriver, il mélange coïncidences qu'il interprète selon ses désirs et en fait une preuve. Il cherche à prouver qu'il dit vrai, que des choses sont cachées, que les gens lui veulent du mal, qu'il y a une conspiration contre lui et contre le monde, que les extraterrestres sont littéralement présents etc etc. Il crée des preuves (ex : cas de fausses soucoupes volantes) et vous allez croire être face à des preuves. Là est l'illusion. Un exemple tiré de ma profession dans l'enseignement spécial. Un jeune croit qu'un prof lui en veut. Il va taper sa tête contre un poteau. Ensanglanté, il va trouver un éducateur à qui il dit que le professeur l'a frappé alors qu'il était seul avec lui en classe. Le professeur est convoqué à la direction, est amené à justifier. Un ami du prof s'est déplacé pour bien attester que le prof en question étant avec lui au moment où le jeune s'est fracassé le crâne ! Pas de chance pour le jeune : il avait un alibi ! Il joue toujours à "c'est ma parole contre la tienne". Voyez que dans ce cas-là, ce sont les faits empiriques, observables, causales qui permettent de neutraliser le discours emprunt d'illusion.

Jung en tant qu'empiriste nous donne la magie inverse pour neutraliser l'illusion : aller dans les faits, ce qui est visible. Aller voir ce qui est causal, rechercher la causalité avant de foncer sur la coïncidence et la pseudo-synchronicité.
Jung invite aussi à discerner à bien discerner les synchros qui sont rationnalisées, expliquées en long et large alors que la synchro est la juxtaposition d'un fait intérieur avec un fait extérieur SANS commenter, analyser, interpréter ces faits. Notre illusionniste lui parle un max et donne un max de sens à la synchronicité pour la faire passer comme une vérite.

Pour vous garder dans l'illusion, il évitera à tout prix :

- Que vous vous renseignez ailleurs , que vous cherchez à couper et recouper ce qu'il avance, en bref que vous soyez critique... alors il vous mettra tout, tout cuit sous le nez : "preuves", "écrits", photos, ... Il collectionnera tout en vue d'avoir un maximum d'éléments à manipuler, à utiliser. Il ne veut pas vous voir réfléchir...alors il ne vous en donne pas l'occasion : il vous noie sous les infos, il vous gave de preuves ainsi vous ne pensez pas : vous lisez, vous absorbez !

- d'être rationnel, de chercher la causalité des phénomènes ... alors il se branche et vous branche directement sur ce qui fascine : l'acausalité, la synchronicité. Là où la preuve empirique n'existe pas. Il fait du sens qu'il donne aux choses une preuve. En effet la synchronicité est basée sur le sens. Il fait d'un élément irrationnel, une perception intuitive (le sens que lui donne) possiblement vraie comme fausse une vérité rationnelle nécessairement vraie OU fausse (LE sens). En fait il prend la synchronicité comme étant l'expression qu'il a raison, d'une vérité divine qui confirme ses propos ALORS que la synchronicité montre qu'il y a sens (ce qui n'est pas la vérité qui est de l'ordre de la causalité). Il manipule bien causalité et acausalité.

Si vous le critiquez, vous devenez un ennemi. Nous sommes bien dans une dissociation où il y a des ennemis et des amis. Il y a ceux qui sont avec lui et ceux qui sont contre lui.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded


Dernière édition par Fils de la Terre le Mar 18 Nov - 1:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: 4° Illusionniste doré (raconte des histoire, émerveilleur, conteur) ; sombre (manip. des synchros)   Mar 18 Nov - 1:39

Pratique le culte de la victime et utilise les avantages que donne l'inconscient collectif européens à la victime. Se pose en victime de tous et de tout. Du fait qu'elle est victime, elle juge, persécute, prédate.

Il a besoin de l'énergie de celui qui en face. Il a un feu sombre : narcissique. Veut être vu, regardé. De même, Il va vous montrer qu'il vous voit, qu'il vous épie, surveille et montre il est vu, lu, regardé et a de l'importance. Dans le Seigneur des Anneaux, Gollum traque, suit la Communauté de l'Anneau. C'est dans les mines, les profondeurs que Gandalf nomme sa présence. Cette image montre que c'est l'air qui reconnaît le surplus d'air. Comme dit Greg House de la série Doc house, seul un menteur peut reconnaître un autre menteur (il sait de quoi il parle ;-) ) . Donc pour voir les menteurs, acceptez, regardez voyez où vous mentez et comme cela vous sert que cela soit lumineux ou sombre. Idem pour l'illusionniste : où pratiquez-vous l'illusion ? Comment créez-vous du magique pour fasciner quelle que soit votre intention ? Voyez l'illusion et ce que vous gagnez à la créer, l'entretenir. Penser comme le prédateur pour le voir et s'en protéger. Si vous êtes fasciné par lui, c'est que probablement des illusions sur votre vie, vous-même, quelque chose vous fascine et cela ... dénote chez vous probablement un manque de feu (plus de honte que de joie).
Il est dépendant dans la relation et de la relation : sans spectateur, l'illusionniste ne peut faire son show, ses démonstrations. Il se cherche un tribunal la plupart du temps, un auditoire, un juge, un accusé, une cause à défendre. C'est son côté héros sombre.
Il fascine pour prendre l'énergie. Lui donner de l'attention, l'écouter, lui parler de ses procès, preuves, illusions = voir l'énergie s'amplifier. Cela l'attise.

Enfin, il utilise les parties de la réalité qui l'arrange : il retire du contexte, ajoute des éléments non présents dans le texte.
Cela est une impasse : il cherche une vérité cachée. Il veut démontrer que les autres utilisent le mensonge, proclament qu'il y a rétention d'informations qui sont volées, cachées ; le complot, la manipulation sombre. Or pour atteindre la vérité cachée, il ment aux gens, complote, manipule sombrement et retient des informations.
Il n'a par là aucune crédibilité empirique et les gens risquent de le prendre pour un dément.

Présence de l'inflation : Celui qui joue à créer des sychronicités par la manipulation et après les proclament comme vraies, comme si elles étaient vraiment des synchronicités est digne d'un moi qui se prend pour le Soi, pour le Chaos réorganisateur, pour Kairos ou encore Trickster. Il s'identifie littéralement à un archétype.
A mon sens, il fait cela dans l'intention d'être crû, de montrer qu'il ne raconte pas des sornettes. Par manque de preuves empiriques, il en crée avec tout ce qui est à sa disposition (mélange du rationnel et irrationnel) sa théorie du complot, il fait des "synchronicités" qu'il voit ou qu'il crée une preuve pour attester ses dires.
Il peut utiliser la théorie de Jung pour justifier ses dires. Ne le croyez pas, allez lire Jung là est mon invitation : pas d'analyse des synchronicités après 3 à 4 ans de thérapie. Le moi peut complètement explosé : il prend TOUT pour une intervention divine et s'il est fragile il peut voir cela comme étant choix divin de faire de lui un élu ou un envoyé de Dieu qui reçoit des signes et qui a une mission. Enfin il existe, enfin il a une identité, enfin le monde va le voir ! Il peut se mettre à se prendre comme le triste (lapsus : Christ) comme en témoigne ceci :

"La chute du lustre était tout à fait synchronistique. Mais l'homme pris par son délire, à l'hôpital où il me raconta l'anecdote, interprétait l'évènement comme la preuve qu'il était bien le Christ, car, lorsque celui-ci fut crucifixé, la lumière du soleil et de la lune s'obscurcit. La lumière s'éteignit quand le Christ fut victime des puissances du mal. Mais, ici, l'accident avait une toute autre signification : la lumière n'est pas celle du soleil, mais celle d'une lampe et une lampe faite de main d'homme représente non la lumière cosmique, mais celle du moi. La chute du lustre était un accompagnement symbolique, synchronistique, de l'explosion de son moi. Mais cet homme l'interprétait, ce qui typique de la folie, de façon que cela s'intègre logiquement dans son délire.
C'est une chose tragique que l'on peut constater dans le cas des personnes psychotiques et que j'ai observées directement-que les évènements synchro enfoncent la personne déirante dans sa folie, car pour elle cela apparaît naivement comme une preuve qu'elle a raison : le monde extérieur lui-même commence à se comporter suivant le mythe archétypique qui l'a engloutie.
En l'interprétant, dans le contexte archétypique avec lequel elles sont identifiées, ces personnes ressentent les évènements comme une confirmation de leur point de vue, ce qui renforce tragiquement le processus de destruction de la conscience du moi."

Alchimie et imagination active, MLVF, p 124 et 125

C'est exactement ce qu'il se passe dans le fim : l'effet papillon. Le jeune homme imagine qu'il peut retourner dans le temps et imagine le changement d'un seul acte suivit de toutes ses conséquences.Puis, il s'identifie à ce qu'il imagine et cela plusieurs fois. Conséquence : quelle est la réalité ?

L'interprétation des synchros demande donc de la rigueur car les risques sont réels. Pour moi, toute la littérature sur la synchro n'est pas à mettre entre toute les mains. A mon sens cela passe par une initiation et une formation pour les étudier et comme je l'ai dit : une thérapie !
Jamais je ne parlerai de synchronicité à une personne, un client qui cherche intuitivement les synchros pour prouver qu'elle a raison : la théorie sur la synchro si elle est mal comprise devient un outil puissant de manipulation et/ou un outil qui contribue à la dissociation psychique !

Manipulation du langage, du contexte, de l'image et des mots :

Pour démontrer les synchronicités, il utilise l'analogie égalitaire basée souvent sur les mots (propre à l'inconscient collectif français) : s'il voit le mot "pion" dans le contexte scolaire, il l'associera au "pion" du jeu d'échec littéralement. Il sous-entend que le pion à l'école est = à un pion du jeu d'échec et vice versa alors que le mot n'est pas l'image. Dieu merci un pion scolaire n'est pas = à un morceau de bois de jeu d'échec XD ! Il fera basculer le sens d'un mot dans le contexte qui l'arrange. En bref, il prend le mot, le retire de son texte et contexte, lui retire son image, le vide et y donne le sens que lui veut. Les degrés n'existent plus : plus de frontière, plus de limites, dissolution du sens.Ainsi s'il juge ou quelqu'un lui dit qu'il est exclu, il va aller chercher dans la Bible, une autre référence que le contexte de base pour prouver qu'il est exclu, qu'il est le Diable ... En bref, il va se prendre pour l'exclu de tous les contextes.
L'analogie se base sur la similarité et non sur l'égalité : Adam et Eve sont exclus d'un état de plénitude paradisiaque. Dire qu'un enfant exclu d'une classe est comme Adam et Eve n'est pas de l'analogie. C'est de l'égalitarisme : les différences entre le contexte biblique et celui du jeune sont évacuées au profit de ce qui est similaire par les mots.
Si c'est cela qui est pris en compte alors Adam et Eve sont des élèves exclus d'une classe (le jardin est volatilisé) et les éléves ont cours dans un jardin paradisiaque....

Maintenant dire qu'un être humain vivant dans une plénitude paradisiaque intérieure prenant conscience de quelque chose sur lui-même qui fait qu'il sort intérieurement de cet état pour contacter de l'angoisse, c'est une analogie métaphorique. Il est comme Adam et Eve sans être, devenir eux. Adam et Eve ne sont pas lui. Il n'est pas eux.

Il y a un conflit signifiant/signifié. Il ne prend pas compte le fait que les mots n'ont pas tous le même degré. Il refuse par là : ironie, cynisme. Il littéralisme au 1er degré les mots en prenant pas en compte leur contexte.
Idem pour les chiffres.

Je développe le côté lumineux de l'illusionniste plus tard : le menteur qui est au service de la vie, de l'âme. Cfr ceux qui mentent pendant la guerre, l'illusionniste (le film), l'illusion de survie : l'enfant qui se raconte une histoire sur ses parents pour éviter la démence, la mort du corps

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
4° Illusionniste doré (raconte des histoire, émerveilleur, conteur) ; sombre (manip. des synchros)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moi c'est Riri et je vous raconte mon histoire
» Un des survivants raconte le miracle de l'amerrissage de l'avion sur Hudson.
» JE VOUS RACONTE MON HISTOIRE DE POSSESION
» Vue d'ici
» dessin animé racontant la vie du Prophète salallah 3alehy wa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: