Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juger, c'est se trahir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Juger, c'est se trahir !   Mer 1 Oct - 20:33

Dialectique Gémeaux/Sagittaire (;-) à clairdeterre) : Juger c'est se trahir. Je ne vois en l'autre que ce j'ai en moi-même. Sinon je ne le verrai pas. Les jugements que les gens me lancent, c'est qu'il les a chez lui. A moi de parer ou non s'ils ont un sens pour moi. J'invite les gens à me dire ce qu'ils en pensent et ce qu'ils sont et ont. Si j'ai un jugement, je regarde où je suis moi-même ce jugement dans ma vie. De même, un jugement est juste si j'ai envisagé et considéré l'inverse du jugement.
Psychologiquement parlant, j'essaie aider les gens à sortir des relations de pouvoir et de manipulation sombre en les invitant à trouver leurs guides intérieurs : leur âme, leur esprit en eux-mêmes : point de maitre, point de sage, point de dieu. Voir ces derniers comme des archétypes, des métaphores. Les inviter à ne pas littéraliser et à rester critique vis-à-vis de ceux/celles qui savent ce que j'ai/ils ont à penser/ressentir/comprendre/faire/être/avoir comme idéaux/métiers. Je mets mes dons et capacités au service des autres moi-même pour qu'ils soient libres dans leur coeur, idéaux, actes et pensées.
Si je conseille l'autre pour l'emmener où je veux selon mon projet pour lui, selon mes peurs, pour le faire penser comme moi à mon image, c'est du pouvoir en l'invitant à sortir de son centre, de l'âme. Accompagner amicalement ou non (mentoring, thérapie, conseils d'ami, enseignement, gourou, maître, ...) demande d'être soi-même au clair avec ses propres intentions et de toujours supposer, proposer, faire des hypothèses (tout simplement parce que l'apprenant a un maître en lui et l'enseignant un ignare complet en lui et que ce sont eux les maîtres : l'ignare et le maître intérieurs) : "je ne sais pas pour toi". Le risque, c'est de s'identifier soi-même au Maître, au savoir, à la connaissance, de refuser que je ne peux pas connaître l'âme et le mystère de l'autre. Le risque c'est d'inciter l'autre à se voir comme un ignare (comme ça ce n'est pas moi c'est l'autre!) qui ne comprend rien sur lui-même, la vie et ses relations qui n'a pas de maître intérieur, qui est en retard. Il refuse là d'accepter son maître intérieur en le projetant uniquement à l'extérieur. Cela crée une dépendance entre les 2 : "j'ai besoin de toi vue que tu sais pour moi, que tu me comprends parfaitement et tu sais ce dont j'ai besoin." Lui balancer ses propres thèses sur ce qu'il a à faire/dire/penser/ressentir ,c'est le pousser dans le gouffre en l'invitant à se dissocier de lui-même en lui montrant qu'il n'est pas maître : le maître de sa vie, c'est l'autre. Selon mon expérience, il y a bien plus de risque à cela qu'à suivre l'âme et l'amour : j'ai failli sauter par la fenêtre après un cauchemar en gobant toutes les pensées de quelqu'un après les avoir fait miennes (cela s'appelle une percée scopique). Pour en arriver là, j'ai moi-même mis à distance certaines relations en actes/pensées et je suis conscient de part ma thérapie/cheminement avec les Warriors/supervision psychothérapie de mes ombres de pouvoir, de prendre pour un maître qui "sait" et qui a tout compris. Mon intention est donc de mettre au service des autres mon talent, mes compétences pour les inviter à être libre, pour les inviter à aller vers le mystère de qui ils sont : je ne sais pas où ils vont, ce n'est pas à moi d'en décider. Je suis fier de les inviter à aller vers la liberté, vers leur maître intérieur, vers leur centre.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Elmo
Membre
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Juger, c'est se trahir !   Sam 16 Jan - 9:55

Arrêter de juger ? je crois que le mental ne le permettra pas...s'efforcer de ne pas condamner, voilà déjà une belle quête.

La concrétisation de ton désir d'aide, c'est ton futur métier de psy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carl-gustav-jung.blogspot.com/
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Juger, c'est se trahir !   Sam 16 Jan - 17:02

Oui Wink

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juger, c'est se trahir !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juger, c'est se trahir !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juger ou ne pas juger
» Juger les faits et juger les personnes
» Comprendre sans juger, quel bon exercice spirituel !
» Évêque de Beauvais, qui vous a mandaté pour juger Jeanne d'Arc?
» Je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: