Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'amour me touche, j'aime l'autre narcissiquement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Quand l'amour me touche, j'aime l'autre narcissiquement ?   Mer 1 Oct - 20:29

Est-ce celui/celle que j'aime m'appartient ?

Mon égo, seul, désire la posséder. L'égo mis au service de l'âme veut vivre l'amour. Je ne suis pas dans la relation 1+1=1 (fusion/confusion) ni dans la 1+1=2 : conflictuel. Je suis dans la 1+1 =3 : elle est libre inconditionnellement et moi aussi. Elle n'est pas objet. Elle est sujet et ne m'appartient pas : je l'obligerai jamais à rester avec moi. Si elle vient que ça soit réfléchi, choisi en conscience et à partir du coeur. C'est ma demande que je lui fais. Je veux vivre l'amour avec elle et pour cela je lui donne et je n'entends (lapsus : n'attends) rien en retour : l'égo est nourri par l'âme. Il est possédé par elle. Elle le possède. Il n'a plus besoin de posséder à l'extérieur...
Vous croyez qu'un chevalier irait au bout du monde, bravant le vent, le froid, la fatigue, pour retrouver sa princesse uniquement pour lui ? S'il veut, il a plein de femmes près de chez lui ... non, c'est elle parce qu'elle est unique et qu'elle n'est pas à chaque coin de rue... il aime son mystère qu'il y a dans ses yeux et qu'il ne voit nul part ailleurs ...
Vous pourrez me sortir qu'il va là pour lui prouver qu'il l'aime et qu'il est preux. En même temps, je refuse de croire que tout s'explique par le narcissisme ! L'amour n'est pas narcissique. Ce n'est pas de l'amour. C'est de l'adoration narcissique où l'autre est moi et vice-versa. Reconnaître sa différence, ses choix et les accepter. L'inconditionnel, la reconnaissance de la différence et de l'unicité de l'autre ainsi que son mystère voilà la différence entre l'adoration narcissique et l'amour. Narcisse se noie dans le lac ... Pas Psyché parce qu'elle accepte Echo, Pan ... Quand j'aime l'âme qu'elle est et que je lui dis ce que je vois en elle, quand je lui en fais un Echo, l'âme ne se suicide pas : elle aura été reconnue et accompagnée (il se passe la même chose dans les les cas de résilience) ... même si ce n'est pas réciproque, quelqu'un aura vu son âme et cela peut tout changer : elle sait que quelqu'un l'aura vue telle qu'elle est ... elle aura été reine ... et elle le reste ...

Voici les propos de mon psy à ce sujet :

(...)

Ceci dit, je pense que ce qu'on nomme le transfert en jargon psychanalytique est en fait un phénomène tout à fait naturel qui intervient aussi bien dans l'amour (coup de foudre!) que dans l'amitié, et même dans les relations professionnelles (le patron mauvais ou bon père!). Il est en effet impossible, je pense, d'entrer en relation avec une autre personne sans projeter sur elle une image qui vient de l'inconscient, et ce qui fait, évidemment, que nous distinguons cette personne des autres. La différence, c'est que le propre de l'attitude analytique consiste à situer cette projection naturelle dans l'espace symbolique – le théâtre symbolique, comme disait Heinrich Karl Fierz –, de la considérer donc métaphoriquement et non littéralement. Disons que le patient est convaincu qu'il aime son analyste, alors qu'en fait - si tout va bien - il se met à aimer sa propre âme à travers son analyste. Si l'analyste se trompe d'objet à ce moment – s'il se croit aimé pour lui-même – la porte est ouverte à toutes les aberrations, érotiques notamment, et dont l'inflation n'est pas la moindre (se prendre pour le sauveur, le grand guérisseur, etc.). Ce n'est pas la dimension érotique (amoureuse) qui se constelle tant de fois dans la relation transférentielle qui est nocive en soi, mais le fait, comme l'a pertinemment fait remarquer James Hillman, que l'analyste la littéralise et donc, régulièrement, succombe, passe à l'acte, comme on dit dans notre jargon.

http://www.emiliedanchin.be/transfert/transfert_pintetexte.html

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Quand l'amour me touche, j'aime l'autre narcissiquement ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'amour devient obsession
» [Philo] L'Amitié
» C'est ainsi que tu deviens 'Amour'. Divinement, Je t'aime.
» Qu'il apprenne à aimer du même Amour dont Mon Coeur aime!
» Bénédiction du 26 Mars : "Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de tendresse et d'amour !"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: