Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Narcisse, Psyché, Eros, con(fusion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Narcisse, Psyché, Eros, con(fusion)   Mer 1 Oct - 20:16

Je ne peux être relié, uni que si je suis 1, seul au fond de moi-même. La question est : "puis-je aimer et surtout, rester, avec quelqu'un qui ne me renvoie pas une belle image de moi-même ?" Si je quitte l'autre avec qui j'ai eu une fusion parce qu'il ne me renvoie plus la belle image de moi-même, j'ai aimé, non pas, lui mais la partie de moi que je projette sur lui et qui me voit comme tout beau, tout propre, tout blanc ainsi je m'aime moi à travers lui et je n'aime ni l'âme, je la refuse car l'amour psychique accepte le noir comme le blanc. La boucle est bouclée. Il accepte d'être vu différemment et surtout aimé autrement que lui s'aime. La sous personnalité (que nous avons tous en nous) narcissique/border-line/psychopathe quitte la relation, coupe directement. Il abandonne. Il blesse avec sa blessure. Tout d'un coup, il n'aime plus l'autre car la projection s'est retirée et l'ombre se déchaîne ...
Dans l'amour narcissique, je peux aussi abandonner tout simplement parce que les autres, les amis, l'entourage déteste celle que j'aime. Je prends conscience alors qu'il n'est pas aussi reluisant que ça : tout le monde ne projette pas le beau, le brillant sur lui. Il se dit alors : "tu aimes quelqu'un qu'ils n'aime pas, qu'ils ne savent pas voir ?!quitte cela car il n'est pas tout blanc et surtout tu ne seras pas vue toute blanche avec lui : ils vont t'associer à elle car tu es elle ?!" Oui mais ... aller avec quelqu'un et être fidèle à lui, ça demande d'être infidèle aux jugements des autres, de papa/maman/l'ami/l'entourage qui le jugent. Ca demande d'accepter le risque que je sois associé à elle...alors que ce lien n'est pas juste et je ne suis pas reponsable de ces jugements. Mais comme je suis dans la fusion, s'il la juge, ils me jugent. S'il est vu comme tout noir, je vais être vu comme tout noir.Alors pour rester blanc, je dégage et il dégage. C'est ainsi que je comprends les relations amoureuses que j'ai eues dans le passé. Je vois aussi par Echo mon propre narcissisme dans le leur qui croit que si l'autre veut "appart, boulot, bébé tout de suite", j'ai à dire "oui" sans sommation alors je n'y vais pas. Je vois là que j'ai peur d'être en relation tout en restant dans mon centre relié à l'âme. J'ai peur d'être happé par la fusion où l'autre sait pour moi et où je n'ai pas le choix. J'ai peur d'abandonner l'âme ...
Ainsi il abandonne son couple pour rester fidèle à maman/papa/l'ami et faire plaisir. Le courage, c'est d'aimer même si elle est jugée. C'est d'être avec elle, à côté d'elle sans fusionner avec elle et tout prendre pour moi.
Après le 1+1=1, il y a le 1+1=2 où je reste dans la relation tout en étant en conflit avec l'autre (je veux être un autre et je veux que l'autre soit un autre-névrosés). Il y a 2 mouvements qui se font naturellement : mouvement vers le 1+1=1 ou vers le 1+1=3 et ça danse de l'un à l'autre. Je dirais que les conflits vécus dans l'inconscience complète en couple vise à ramener à l'état fusionnel, symbiotique (1+1=1). Les conflits vécus en conscience dans le 1+1=2 peuvent être transformateurs : ils me montrent que j'ai à aimer l'âme, la vie et qu'il n'y a pas QUE le couple extérieur : il y a le couple intérieur avec l'âme/l'esprit et je peux me nourrir de cela (et ce n'est pas du narcissisme car l'âme n'est pas moi et encore moins une idéalisation de la mère) et là je ne suis plus dépendant de la relation à l'autre. Eros, Psyché, Pan sont donc la solution pour le problème "Narcisse". Je prends conscience que tout est avec moi, que je ne manque de rien (Pan). Que j'ai l'amour (Eros) avec moi, qui coule à travers moi qui cherche à travers moi Psyché qui elle aussi le cherche. Ainsi ce n'est pas moi qui besoin d'amour, c'est Psyché et "je" se met à son service. Comme le disent les gnostiques, c'est le divin qui a besoin de rédemption non l'homme. L'homme peut être un allié du divin pour cette rédemption qui se fait en son coeur et âme. Ainsi je suis J'entre dans l'interdépendance et l'autonomie. Je peux être en couple tout en étant relié, différent tout en s'aimant soi-même et en donnant l'amour et en étant seul profondément seul et séparé. L'amour est physique, érotique, spirituel, sacré. Le narcissisme est loin derrière. La lumière du narcissisme, le Narcisse en tant que fleur, c'est de montrer que l'âme est là. Narcisse en mourant (par le suicide : recherche d'une renaissance) se transforme en fleur et cette fleur n'est pas lui. Le narcissique sombre devient lumineux s'il accepte d'aller au fond de l'eau, de la dépression car c'est là que se trouve l'âme et l'Eros. En lui, ils se transformeront et lui sera transformé par cette union. Sans cette mort symbolique, je vais toujours reproduire les mêmes situations/relations : aimer le beau que je ne reconnais pas en moi/qui n'a pas été reconnu et que je vais projeter sur l'autre ... il ne correspond pas/plus à la projection ? Au suivant ... ! et bien sûr au suivant ça se répète ... Narcisse se cherche, encore et toujours ... et c'est en acceptant la mort symbolique de se laisser faire par la dépression, l'inconscient qu'il se trouve et se transforme et s'ouvre à l'âme (la fleur). Avec Eros, il rentre dans l'amour non fusionnel, avec Psyché, il devient empathique et avec Pan il prend conscience. Ce sont leurs cadeaux... bien sûr il les refuse à la base ... il en a peur ... il a peur de quitter ce qu'il connait ... alors ils jugent l'empathie, l'humanité, l'âme, l'amour, l'Eros... tout en sachant inconsciemment/sentant intuitivement que c'est en eux que se trouvent la clé..Discerner, être conscient, être empathique, être dans l'amour inconditionnel voilà ce qui aide face à des sous personnalités narcissiques, border-lines, psychopathes qui sont non-empathiques, inconscientes, conditionnel et cela demande d'être vis-à-vis de soi-même empathique, conscient, discernant ... Pour les psys, ces structures sont les plus pénibles à gérer tout simplement car il renvoie au narcissisme, à l'âme et ... le psy est lui-même quelqu'un qui est là pour potentiellement soigner son propre narcissisme par projection (regarde comme je suis beau, puissant cher client) et chercher son âme à travers les patients ... ils sont donc pour lui un véritable miroir ... qui peuvent l'aider à voir plein de choses sur lui-même (c'est mon cas là maintenant) sur sa propre âme/narcissisme ... ou le pétrifier ... par là Narcisse invite le psy à plonger avec lui dans le lac ... là aussi la fusion est possible ...elle n'est pas que dans la relation de couple ...
.

Un truc tout simple pour repérer la fusion : la (con)fusion dans les relations de couple : je ne sais pas ce qu'il se passe pour moi-même : je suis collé à ce qu'il se passe ...

Comme les médecins, je commence à voir plein de trucs sur moi : narcissisme secondaire, psychose, passif-agressif, ... c'est que ça fait son effet tout seul et ça transforme ... la vision change ...

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Narcisse, Psyché, Eros, con(fusion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eros et Psyché
» Psyché
» Fusion nucléaire - ARTE
» Saint Narcisse Evêque de Jérusalem et commentaire du jour "Jésus à table avec les pharisiens"
» La filialisation et la fusion-absorption en dt des sociétés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: