Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Matérialisme, un non-sens ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Matérialisme, un non-sens ?   Mer 1 Oct - 20:13

Ce matérialisme est à l'oeuvre partout : économique, psychologie, sciences, ....
Non, Nieztsche, Dieu n'est pas mort. Un autre dieu a pris sa place tout simplement et il s'appelle "Ratio" et "materia". En même temps d'un point de vue collectif, je pense que tout ce matériel scientifique, cette spiritualité matérialiste, ces théories matérialistes (marxisme, darwinisme, capitalisme, psychanalyse) sont la materia prima collective du processus alchimie collectif. En somme, l'oeuvre ne fait que commencer... et la présence du matérialisme a bien un sens.
Comme je l'ai écrit sur le forum d'astrologie Pluton (http://pluton.forum-actif.net/portal.htm), il y a eu une astrologie à l'ère du Taureau, du Bélier, Poissons. Il y aura celle du Verseau. Elles se superposent tout en évoluant/involuant dans une danse qui est celle de la vie. Idem pour la psychologie. Freud, à mon sens, ferme l'ère du Poissons et c'est Jung qui l'ouvre vers le Verseau. Le meurtre du père/fils qui est là marque un conflit bien net Saturne/Jupiter qui ferme une ère et initie une autre. Je m'explique : Pas de Jung sans Freud et pas de Freud sans tout ce qu'il y avant. Tout a conspiré pour que Freud ponde ce qu'il a pondu. Idem pour Jung. Ils ont tous apporté quelque chose en psychologie pour que à cette heure-ci nous en soyons là. Il y a transmission et héritage qui sont transformés. Les pères tuent les fils et les fils tuent les pères. Cela parle de l'animus, du masculin (je ne dis pas "l'homme") et donc potentiellement de l'égo. Et cela n'est pas un problème, cela est. Pour l'âme et le destin de l'humanité, de la psychologie, ces meurtres tout comme ces transmissions, rebellions, séparations, crises ont un sens et tendent vers quelque chose. La paix des idées est reliée à cela je pense : c'est voir que les idées, les pensées, les théories s'enchainent causalement et acausalement à la fois vers quelque chose qui les dépassent et qu'elles ont toutes une place et un sens. Ainsi la pluralité sera acceptée dans sa singularité et la théorie monothéiste pour expliquer le monde, l'âme, la vie et l'homme ne sera plus la seule.

Le danger est de littéraliser la théorie à mon sens et c'est ce qu'il fait encore à l'heure actuelle et d'être prométhéen : pondre une théorie syncrétique, synthétique à partir du moi, non-spontanément, sans rien mettre de son propre inconscient (et donc sans l'avoir vécu, vérifié soi-même dans l'expérience empirique) dedans (manipulation pure et mentale des théories) qui explique tout et qui a réponse à tout : elle définit Dieu, l'amour, ...
J'ai compris qu'étudier uniquement une théorie n'est pas créateur. Ce qui crée, c'est le fait d'expérimenter. De cette expérience vient un savoir qui vient enrichir la théorie déjà présente. C'est ce que Jung a fait à sa façon et nous pouvons tous le faire. Le tout est d'oser expérimenter et penser par soi-même tout en intégrant sa pensée aux idées, théories déjà existantes. La renommée et la reconnaissance collective ne sont pas nécessaire pour valider la théorie. Votre expérience vaut autant que la mienne et que celle de Jung dans le sens qu'elle est source de savoir. Tous, nous pouvons alors l'écrire et l'apporter au monde.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Matérialisme, un non-sens ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croire en l'esprit est une forme déguisée de matérialisme
» Matérialisme dialectique
» Réflexions (7) - matérialisme et progressisme
» Matérialisme philosophique et économique
» Le matérialisme est il explicitement condamné dans la bible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: