Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Le but est la totalité non la perfection"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: "Le but est la totalité non la perfection"   Mer 30 Juil - 16:17

Bonjour à tous,

Je vous propose maintenant et peut-être encore plus tard des sujets de
réflexion (et de qualité) à partir de citations de livres ayant traint
à la psychologie des profondeurs. L'invitation est de lire et de vous
exprimer sur ce post :

http://archetypes.forums-actifs.net/espace-de-lecture-publique-f23/le-but-est-la-totalite-non-la-perfection-t757.htm#9886

Il paraît que grandir, quitter l'enfant est une preuve d'individuation. J'entends par là prouver que :

je suis castré

je suis indépendant sur tous les points

je
sais gérer à la fois :tâches ménagères, profession, éducation des
enfants, prendre soin de soi-même, être actif socialement, savoir gérer
l'argent, avoir des relations stables

j'accepte de ne pas tuer le père

j'ai rempli mon devoir de père, mère, fils etc (persona)

...

Bien évidemment, ce sont des critères collectifs qui ne viennent pas du
centre de l'individu. Ils viennent à mon sens de psychologues (lacaniens ?) voire
d'une idéologie centrée sur la croissance.

Jung lui-même était dans l'interdépendance et même dépendant :



RH: Vous pensez qu'une biographie d'Emma Jung
serait utile. Pourquoi?



Toni Freÿ: Je ne peux pas imaginer l'existence
de l'œuvre de Jung sans Emma. N'oublions pas que malgré le fait qu'il fût un
génie – ce qui est hors de doute – il était aussi le fils pauvre d'un pasteur.
Le fait d'avoir épousé cette femme immensément riche lui a donné la possibilité
de construire ses maisons de Kusnacht et de Bollingen. C'est grâce à son argent
qu'il put travailler six mois sur l'année et passer le reste du temps à écrire
ses livres et à voyager en Afrique ou en Inde. Voici une autre petite anecdote:
après la mort d'Emma, un ami lui rendit visite et Jung lui dit qu'il venait de
recevoir une facture pour le charbon et qu'il ne savait pas quoi faire parce
qu'il n'avait jamais payé auparavant une facture pour le charbon. Elle payait
toutes les factures et les frais de scolarité des enfants. Elle s'occupait des
enfants et protégeait Jung des problèmes quotidiens. Lorsqu'elle est morte,
l'argent avait disparu pour une bonne part. Elle n'a jamais dit un mot. Elle
payait les factures.



RH: Ainsi, Jung n'était pas capable
d'entretenir sa famille.



TF: Non. J'ai trouvé une facture pour deux
consultations au nom d'un patient américain dans les années 50. La somme totale
était de cinquante francs suisses. Cela aurait été considéré comme très bon
marché et beaucoup moins que ce qu'il aurait pu demander s'il l'avait voulu.



JH: Jung n'avait pas le temps de s'en
occuper.



TF: Il n'avait ni le temps, ni
l'intérêt, ni l'énergie pour ce genre de choses.



JH: Il avait besoin de quelqu'un pour
organiser sa vie de manière à ce qu'il ait avec certitude de quoi s'habiller et
manger.



TF: Il devait être pris en charge.


RH: Tous ceux avec qui nous avons parlé
de Jung disaient qu'Emma était une personne merveilleuse et très généreuse.
Elle élevait les enfants et tenait le ménage.


Extrait d'Ombre et lumière, Freÿ, éditions lulu.com

L'invitation
est d'accepter sa dépendance, son interdépendance et que l'enfant est
toujours là et c'est ok qu'il ne soit pas castré, c'est ok qu'il tue le
père, c'est ok qu'il ne soit pas parfait, c'est ok qu'il ne sache pas
tout faire (encore moins avant de l'avoir appris).

Quid de la croissance ?




La
conception énergétique de Jung est une conception finaliste de l'âme, appelée à
se substituer à certains égards à une conception causaliste-mécaniste linéaire,
attachée principalement à une recherche étiologique, comme celle de Freud, par
exemple. Une vue énergétiste-finaliste des choses permet ainsi à Jung de
montrer que régression n'est pas nécessairement synonyme d'involution et
de dégénérescence (reculer pour mieux sauter!), pas plus que la progression
n'est toujours synonyme d'évolution et de progrès. L'une comme l'autre sont des
formes de transformation d'énergie et comme telles se trouvent dans un rapport
dynamique et dialectique (1928, EP, 53-4 et 63; GW, 61-2 et 77).




In Jung et la psychopathologie, Pinterovic' A, éditions lulu.com (à paraître)

Grandir n'est pas nécessairement un signe d'évolution et de progrès.
Retourner au pays de l'enfance est essentielle pour le psychisme. Pire,
si le moi refuse ce retour, cet inceste symbolique, cela peut entraver
la croissance, l'évolution, la transformation.

Bien à tous,

Alex

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Claire
Membre
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 34
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: "Le but est la totalité non la perfection"   Mer 30 Juil - 17:27

Merci pour ton invitation, Alex.

Parcontre, puisque je connais très peu Jung, je ne peux me permettre quoi que ce soit sur son oeuvre ou son sujet.

Parcontre, je crois qu'il ne faut prendre Jung lui seul comme maître de vie (quoi qu'il en est peut-etre pas un).
Lui, il n'était pas capable de gérer ses comptes: était-ce peut-etre justement une grande faille de sa personne.
Il ne faut pas prendre le defaut des autres comme une excuse pour pardonner et continuer les notres. Et encore moins les prendre à titre d'exemple à suivre.

Selon moi, la dépendance ne mene à rien en soi. Elle t'aide dans certain cas, oui, mais crée une chaine, qu'elle soit en or ou en beton, elle n'est pas moins qu'une chaine. Et cette chaine est bcp plus difficile à détacher qu'à attacher.

Je crois aussi par ailleurs qu'il ne faut pas mélanger "Enfant Intérieur" et "Dependance envers le monde extérieur".
Je prend comme exemple les Yogis de L'inde. Ils sont totalement en paix avec leur enfant intérieur et n'ont aucune dependance exterieur, de sorte qu'ils peuvent passer des jour sans manger et meme des heures sans respirer.
Alors ils ont encore moins besoin de personnes exterieur pour les aider a payer leurs comptes, puisqu'ils n'en ont pas.

Et je reviens sur ce point:
Il ne faut pas prendre le defaut des autres comme une excuse pour pardonner et continuer les notres. Et encore moins les prendre à titre d'exemple à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: "Le but est la totalité non la perfection"   Mer 30 Juil - 17:46

Salut Claire,

Merci pour ton invitation, Alex.

cheers

Parcontre, puisque je connais très peu Jung, je ne peux me permettre quoi que ce soit sur son oeuvre ou son sujet.

Oki


Parcontre, je crois qu'il ne faut prendre Jung lui seul comme maître de vie (quoi qu'il en est peut-etre pas un).

J'en ai plusieurs tu sais hihi : mon chien (mort y a 8 ans) pour sa patience et sa sagesse, mon père (de plus en plus pour certaines choses), des enfants, ... Jung est avant tout un homme avant d'être un sage, un génie :-D Tu sais qu'il adorait pour jouer avec ses enfants faire à partir d'un briquet des flammes avec ses ... pets ! lol!

Lui, il n'était pas capable de gérer ses comptes: était-ce peut-etre justement une grande faille de sa personne.

A mon sens ça montre qu'il n'est pas parfait. Je ne considère pas cela comme une faille : il n'y a pas de sots métiers et comme je l'ai dit sur un des sujets de ce forum et à mon sens : l'intelligence manuelle est digne comme l'intelligence émotionnelle, auditive, ... maintenant je ne peux pas être intelligent partout ... j'ai besoin d'accepter mon handicap ... : http://archetypes.forums-actifs.net/espace-de-lecture-publique-f23/pinterovic-archetype-de-l-invalide-hephaistos-t712.htm?highlight=arch%e9type

Il ne faut pas prendre le defaut des autres
comme une excuse pour pardonner et continuer les notres. Et encore
moins les prendre à titre d'exemple à suivre.

Perso, je ne le prends pas pour une excuse et je cherche à transformer à partir de l'inconscient l'ombre. Je ne crois que Jung se pose là en exemple à suivre. Je pense que cela fait partie de son caractère. Puis-je ne pas être qui je suis ?

Selon moi, la dépendance ne mene à rien en soi.

C'est en acceptant ma dépendance que j'apprends à la transformer pour aller vers l'interdépendance.

Elle t'aide dans certain cas, oui, mais crée une
chaine, qu'elle soit en or ou en beton, elle n'est pas moins qu'une
chaine. Et cette chaine est bcp plus difficile à détacher qu'à attacher.

Quand je lis cela me revient une image : un élephanteau a une lourde chaine à ses pattes avec des piques qui lui rentrent dans la chair. Cela pour l'empêcher de charger, ruer, "galoper". Il souffre. A l'âge adulte, il a une simple cordelette et il ne charge pas, reste bien tranquille. Il croit que la cordelette est la chaine. Pour la détacher, j'ai besoin de la voir. La dépendance fait partie pour moi du religere : être relié. Qui suis-je sans les autres, l'inconscient collectif ? Cela me fait penser au film avec Tom Hanks (zut le titre me revient plus ... bah je suis pas parfait :-D) qui est isolée sur une île déserte après le crash de son avion. Il se met alors à parler avec un être imaginé (qui est bien réel pour son cerveau et lui-même) qui l'accompagne. Sans lui, il n'a pas de relation à l'autre donc de relation avec lui-même car puis-je être relié à moi-même si je ne suis pas relié aux autres ? Je suis personnellement dépendant de relation : cela veut dire que je n'ai pas besoin d'UNE relation pour vivre : j'ai besoin de relation. Pour cela, je vais rencontrer des gens, avoir des amis, une relation de couple. Je n'ai pas besoin de ces gens-là : je ne suis pas dépendant d'eux : je suis dépendant de relations peu importe comment elles vont se combler ... Cfr les enfants sauvages qui vivent avec des loups ...

Je prend comme exemple les Yogis de L'inde. Ils
sont totalement en paix avec leur enfant intérieur et n'ont aucune
dependance exterieur, de sorte qu'ils peuvent passer des jour sans
manger et meme des heures sans respirer.

Pour moi il y a là un lien, une relation, une interdépendance entre l'état yogique et la relation qu'à le moi avec l'enfant intérieur.

Alors ils ont encore moins besoin de personnes exterieur pour les aider a payer leurs comptes, puisqu'ils n'en ont pas.

Ont-ils une dépendance vis-à-vis de l'indépendance ? scratch Very Happy

Bien à toi,

Alex

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le but est la totalité non la perfection"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le but est la totalité non la perfection"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint François d'Assise Fondateur et commentaire du jour "Va, et toi aussi, fais de même"
» Saint Luc et commentaire du jour "Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur"
» Saint Pothin, évêque, Sainte Blandine, vierge et leurs compagnons et commentaire du jour "Je crois à la resurrection de la chair"
» Saint Camille de Lellis et commentaire du jour "Le Christ nous appelle tous à la conversion"
» Notre Dame de Fatima et commentaire du jour "Donnez en aumôme ce que vous avez,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: