Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Synopsis-Ombre et Lumière de Freÿ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Synopsis-Ombre et Lumière de Freÿ   Mer 5 Mar - 13:35

Caspar Toni FREY, époux de Rita WEHRLIN, est né en 1925 à Saint-Gall. Il a fait son doctorat en philosophie à l'Université de Zurich avec la thèse: Les fondements théoriques de l'ontologie de Nicolai Hartmann (Tübingen, 1955). Il a accompli sa formation propédeutique en psychologie analytique à l'Institut Carl Gustav Jung de Zurich et a obtenu son diplôme d'analyste jungien à la Society of Analytical Psychology de Londres. Il est membre de la Société anglaise et suisse et de la Société internationale de psychologie analytique. Il a entamé son activité d'analyste à la Clinique Schlössli à Oetwill (Zurich), puis au sanatorium Bellevue de Kreuzlingen chez Ludwig Binswanger.
C'est là qu'il a rencontré Heinrich Karl Fierz avec qui, entre autres, il va fonder la première clinique jungienne en Europe, Clinique et Centre de Recherches en Psychologie jungienne (1963). Il y assumera jusqu'en 1987 les fonctions d'analyste-psychothérapeute et de directeur administratif, de même que les fonctions de chef du service de la psychothérapie et de la formation des futurs analystes. Il est également, depuis de longues années, professeur à l'Institut C. G. Jung de Zurich. Il a remarquablement synthétisé le fruit de son enseignement théorique (car Tony Frey travaille aussi à l'Institut Jung de Zurich comme didacticien, superviseur, et animateur de groupes de contrôle) dans un travail intitulé La Psychologie analytique (complexe) de Jung, publié en 1977 dans l'encyclopédie suisse allemande de la psychologie, Die Psychologie des 20. Jahrhunderts (Kindler, Zurich), et qui n'a paru en volume séparé qu'en français dans la traduction d'Antoine Pinterović.
Si l'œuvre écrite de Tony Frey peut paraître mince, comparée à celle de quelque géant de l'écriture analytique, comme Freud ou Jung, c'est que l'énergie créatrice de son auteur s'était grandement investie dans d'autres domaines non moins importants et non moins exigeants: la conception et la réalisation d'une institution psychiatrique à partir des vues jungiennes sur le psychisme humain, évitant l'écueil d'une médicalisation déshumanisante, tout en maintenant le souci de la rigueur scientifique; la formation de futurs analystes dans le cadre de l'enseignement à l'Institut Jung de Zurich, et, last but not least, le travail analytique avec ses patients qui, comme il le dit lui-même, ne l'ennuie jamais.

Mais la minceur de l'œuvre est largement compensée par la densité de sa pensée et la diversité des sujets abordés. Cela va des problèmes de l'interprétation des rêves, en passant par ceux de la synchronicité dans la maladie mentale et de l'inefficacité des méthodes psychothérapeutiques, jusqu'aux problèmes parapsychologiques de la synchronicité, des rapports de la psychologie analytique et de l'éthique, de la pathologie institutionnelle, de la supervision, du rôle de l'homosexualité dans la transmission du savoir analytique, et du statut de la psychologie des profondeurs face aux tentatives récentes de légalisation de la psychologie clinique académique un peu partout dans le monde. Ce qui traverse, cependant, comme un fil rouge, toute la réflexion de Tony Frey, c'est l'importance gigantesque de la réalité de ce que Jung appelle l'ombre, en termes plus proches de la psychanalyse dite classique, le refoulé, d'où le choix que nous avons fait du titre à l'ouvrage.

Par là, Tony Frey se révèle aussi comme un authentique descendant de Freud, c'est-à-dire comme un bon analyste. Car il n'y en a que de deux sortes: les bons et les mauvais; les bons étant ceux qui ont compris que l'ombre existe. En eux aussi.

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
 
Synopsis-Ombre et Lumière de Freÿ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Geneviève, Le Saint Nom de Jésus, commentaire du jour "Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée"
» « Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée »
» Blog : Ni Ombre, ni Lumière
» PETIT QUESTIONNAIRE
» Saint-Etienne entre ombre et lumière, entre neige et soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: