Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Problèmes autour de l'interprétation du rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 16:21

Voici le rêve d'un jeune ado copié collé depuis ce site http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/02/27/une-vierge-inquietante.html#comments

Au début je suis en pompier avec un casque, dans ma chambre
et je vois au loin les champs.
A un moment, dans le champ, on voit la Vierge qui marche, elle est en statue, toute blanche.
Ca fait bizarre quand elle marche : elle est toute raide ; ses jambes ne plient pas, mais se lèvent à tour de rôle pour avancer ! De plus, on ne voit rien de sa tête, on ne voit pas son visage, pas ses yeux, pas sa bouche.
Puis la Vierge traverse le champ, et se dirige vers les maisons. Je me dis :
« - Elle veut du mal ; elle veut du mal aux gens. »
Ensuite j’entends : « François, François » et je me réveille. C’est toi, maman, qui me réveille. »


Ce site est tenu par une "interprétatrice" de rêves qui ne manque pas de faire quelques associations sur les images principales de rêve, ceci en l'absence du jeune rêveur. bounce

Donc des associations d'ordre général.
Elle laisse ensuite la parole à la mère de ce jeune ado qui vient de recueillir lesdites associations.

Voici l'interprétation de la mère :

Voici comment j’ai essayé de comprendre le rêve avec mon fils :
« - Dis moi, François, la veille de ce rêve, tu étais perturbé ? A quoi tu pensais ? Est-ce que tu te posais des questions ?
- Je sais pas… dit François en fronçant les sourcils.
- Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
Et je propose : Est-ce que tu as eu, par exemple, des problèmes avec les filles ?

François me regarde interloqué. Sa lèvre tremble.
- Mais non maman, pas du tout, comment tu peux imaginer ça ?

- Ecoute, mon chéri, je ne sais pas, je cherche seulement, je tente juste une hypothèse, pour voir. Il y a quelque chose, dont le rêve vient te parler, mais c’est toi seul qui sait de quoi il s’agit. Il s’est passé quelque chose la veille du rêve, qui t’a beaucoup dérangé. T’as parlé avec quelqu’un ? Il t’est arrivé quelque chose ?
François se tait, je le sens mal à l’aise.
- Maman, je ne sais pas si je peux te parler…Ecoute…J’ vais te dire …A l’école, les copains…

… il y a les grands,…


… ils parlent tout le temps de sexe, ils font des gestes, …
et le garçon, mal à l’aise, enfonce le pouce d’une main dans l’arrondi de deux doigts de l’autre,
… ils parlent de chatte,

et puis ils disent des choses sales. Ca m’a dégoûté.
Oh Maman, ça me gêne de te parler de tout ça !
- Mais je suis là pour t’écouter et t’aider.

Je me sens très émue, je prends la main de mon enfant, je me mets à lui parler des choses de la vie, de l’amour, des premières approches…

Et François m’écoute, me regarde avec de grands yeux sérieux :
- Dis, Maman, comment on fait l’amour ? Comment ça fait ?

- Ecoute, mon chéri, tu ne préférerais pas que ce soit papa, qui t’explique tout ça ?
- Non, Maman, t’es là, c’est toi.
Je me souviens des dernières paroles de François à son réveil : « C’est toi Maman, qui me réveille. »
Moi, on ne m’a jamais rien expliqué de l’amour. Et voilà que mon fils a besoin de savoir. Alors, sortis de mon cœur de maman, les mots montent tout simplement à mes lèvres.

- Maman, s’écrie François, c’est merveilleux tout ce que tu me racontes ! Alors, le sexe qui bouge, c’est pas sale ?
- Mais non, c’est une activité normale, c’est magnifique, tous les hommes ont ça, c’est la nature.

Et j’entends dans ma tête les vers délicats de Victor Hugo :
« J’entrais dans ma treizième année. O feuilles vertes !
Jardins ! croissance obscure et douce du printemps. »


- Et… je peux y mettre la main, demande François, avec un certain embarras ? C’est pas mal ?
-Mais bien sûr que non, au contraire, ça ne peut que te faire du bien, c’est fait pour faire du bien.

- Mais seulement, tu ne le fais pas sur le canapé devant la télévision, tu le fais seulement quand tu es tout seul, dans ta chambre. C’est ton intimité.

Je sens la main de mon fils, qui serre plus fort la mienne.
- Maman, le rêve, c’est extraordinaire, il est venu quand j’en avais besoin. Ecoute, j’étais tout retourné, c’était dégueulasse comme ils parlaient du sexe, les copains. Je trouvais ça si dégueulasse que je me suis dit que, moi, je ne ferais jamais l’amour et que je ne voulais pas avoir d’enfant.
Là, j’ai sursauté. C’était donc ça, l’image de la Vierge !
Ah ! Maintenant tout s’explique :

Je reprends alors les images du rêve, je les examine avec François à l’éclairage de ce qu’il vient de dire, et François s’écrie :
- Ah, Maman, le feu, j’ai compris : c’est quand je m’enflamme dans mes pensées ! Le pompier qui doit éteindre le feu, c’est moi qui dois arrêter ces idées fausses de croire que l’amour c’est sale et de pas vouloir faire l’amour !


Je reste estomaquée. Voilà, c’est dit, c’est compris. Et François poursuit :
- Que j’ai bien fait de te raconter mon rêve ! Que c’est bête, j’en ai eu d’autres et je les ai laissé partir. Merci Maman, merci !

Nous étions là, l’un et l’autre, les yeux brillants, dans l’émotion, dans la joie de parler ensemble si ouvertement, si simplement, la joie de se confier à son parent adulte, la joie d’aider son enfant sur les chemins de la vie. Par dessus tout, rayonnait l’émerveillement de constater qu’on n’y avance pas seul, mais que les rêves sont là, pour nous guider.

Et moi, sa maman, je lui transmettais cette expérience profonde, primordiale de la relation avec l’inconscient, que j’ai vécue, avant lui, grâce à l’interprète, qui m’a interprété mes rêves. J’avais l’impression de faire partie d’une longue chaîne.


Pendant tout notre échange, nous nous sommes tenu la main.


Comment vous sentez-vous, Mesdames, euh.. Lise plutôt car ce fil est à lecture restreinte ? et vous Messieurs ?
auriez-vous apprécié d'être ainsi initié par votre mère ?

Moi, je suis écoeurée et j'éprouve de la honte. Parce que si je pose la question à mon fils comme l'a fait cette femme avec le sien : est-ce que tu as eu des problèmes hier avec les filles, j'imagine déjà son regard noir qui en dit long me disant : c'est pas ton problème, viens pas m'em.... et le tout dans un silence de plomb.

C'est pour ça que je pense que tout ce qui est raconté sur ce site, c'est du pipeau. Parce que jamais un ado n'irait raconter ce qui se passe dans la cour de récré quand les garçons parlent de sexe entre eux.
Pour moi, ce rêve est une pure imagination du webmaster.
Quand j'ai lu ça : je voyais la mère et le fils coucher ensemble, et la vieille, derrière tirant ses ficelles et se régalant.

J'ai particulièrement savouré le conseil de masturbation de la mère à son fils :
- Mais seulement, tu ne le fais pas sur le canapé devant la télévision, tu le fais seulement quand tu es tout seul, dans ta chambre. C’est ton intimité.

le nec plus ultra : c'est Titanic : la seule et unique scène d'amour dans la voiture, juste avant le clash :

Nous étions là, l’un et l’autre, les yeux brillants, dans l’émotion, dans la joie de parler ensemble si ouvertement

façon "super-nanny" des temps modernes LOL

Dans quel monde d'affabulation pouvons-nous vivre quand certains se disent détenir le secret des rêves ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 16:48

monique a écrit:
Voici le rêve d'un jeune ado copié collé depuis ce site http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/02/27/une-vierge-inquietante.html#comments

Au début je suis en pompier avec un casque, dans ma chambre
et je vois au loin les champs.
A un moment, dans le champ, on voit la Vierge qui marche, elle est en statue, toute blanche.
Ca fait bizarre quand elle marche : elle est toute raide ; ses jambes ne plient pas, mais se lèvent à tour de rôle pour avancer ! De plus, on ne voit rien de sa tête, on ne voit pas son visage, pas ses yeux, pas sa bouche.
Puis la Vierge traverse le champ, et se dirige vers les maisons. Je me dis :
« - Elle veut du mal ; elle veut du mal aux gens. »
Ensuite j’entends : « François, François » et je me réveille. C’est toi, maman, qui me réveille. »


Ce site est tenu par une "interprétatrice" de rêves qui ne manque pas de faire quelques associations sur les images principales de rêve, ceci en l'absence du jeune rêveur. bounce

Donc des associations d'ordre général.
Elle laisse ensuite la parole à la mère de ce jeune ado qui vient de recueillir lesdites associations.

Voici l'interprétation de la mère :

Voici comment j’ai essayé de comprendre le rêve avec mon fils :
« - Dis moi, François, la veille de ce rêve, tu étais perturbé ? A quoi tu pensais ? Est-ce que tu te posais des questions ?
- Je sais pas… dit François en fronçant les sourcils.
- Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
Et je propose : Est-ce que tu as eu, par exemple, des problèmes avec les filles ?

François me regarde interloqué. Sa lèvre tremble.
- Mais non maman, pas du tout, comment tu peux imaginer ça ?

- Ecoute, mon chéri, je ne sais pas, je cherche seulement, je tente juste une hypothèse, pour voir. Il y a quelque chose, dont le rêve vient te parler, mais c’est toi seul qui sait de quoi il s’agit. Il s’est passé quelque chose la veille du rêve, qui t’a beaucoup dérangé. T’as parlé avec quelqu’un ? Il t’est arrivé quelque chose ?
François se tait, je le sens mal à l’aise.
- Maman, je ne sais pas si je peux te parler…Ecoute…J’ vais te dire …A l’école, les copains…

… il y a les grands,…


… ils parlent tout le temps de sexe, ils font des gestes, …
et le garçon, mal à l’aise, enfonce le pouce d’une main dans l’arrondi de deux doigts de l’autre,
… ils parlent de chatte,

et puis ils disent des choses sales. Ca m’a dégoûté.
Oh Maman, ça me gêne de te parler de tout ça !
- Mais je suis là pour t’écouter et t’aider.

Je me sens très émue, je prends la main de mon enfant, je me mets à lui parler des choses de la vie, de l’amour, des premières approches…

Et François m’écoute, me regarde avec de grands yeux sérieux :
- Dis, Maman, comment on fait l’amour ? Comment ça fait ?

- Ecoute, mon chéri, tu ne préférerais pas que ce soit papa, qui t’explique tout ça ?
- Non, Maman, t’es là, c’est toi.
Je me souviens des dernières paroles de François à son réveil : « C’est toi Maman, qui me réveille. »
Moi, on ne m’a jamais rien expliqué de l’amour. Et voilà que mon fils a besoin de savoir. Alors, sortis de mon cœur de maman, les mots montent tout simplement à mes lèvres.

- Maman, s’écrie François, c’est merveilleux tout ce que tu me racontes ! Alors, le sexe qui bouge, c’est pas sale ?
- Mais non, c’est une activité normale, c’est magnifique, tous les hommes ont ça, c’est la nature.

Et j’entends dans ma tête les vers délicats de Victor Hugo :
« J’entrais dans ma treizième année. O feuilles vertes !
Jardins ! croissance obscure et douce du printemps. »


- Et… je peux y mettre la main, demande François, avec un certain embarras ? C’est pas mal ?
-Mais bien sûr que non, au contraire, ça ne peut que te faire du bien, c’est fait pour faire du bien.

- Mais seulement, tu ne le fais pas sur le canapé devant la télévision, tu le fais seulement quand tu es tout seul, dans ta chambre. C’est ton intimité.

Je sens la main de mon fils, qui serre plus fort la mienne.
- Maman, le rêve, c’est extraordinaire, il est venu quand j’en avais besoin. Ecoute, j’étais tout retourné, c’était dégueulasse comme ils parlaient du sexe, les copains. Je trouvais ça si dégueulasse que je me suis dit que, moi, je ne ferais jamais l’amour et que je ne voulais pas avoir d’enfant.
Là, j’ai sursauté. C’était donc ça, l’image de la Vierge !
Ah ! Maintenant tout s’explique :

Je reprends alors les images du rêve, je les examine avec François à l’éclairage de ce qu’il vient de dire, et François s’écrie :
- Ah, Maman, le feu, j’ai compris : c’est quand je m’enflamme dans mes pensées ! Le pompier qui doit éteindre le feu, c’est moi qui dois arrêter ces idées fausses de croire que l’amour c’est sale et de pas vouloir faire l’amour !


Je reste estomaquée. Voilà, c’est dit, c’est compris. Et François poursuit :
- Que j’ai bien fait de te raconter mon rêve ! Que c’est bête, j’en ai eu d’autres et je les ai laissé partir. Merci Maman, merci !

Nous étions là, l’un et l’autre, les yeux brillants, dans l’émotion, dans la joie de parler ensemble si ouvertement, si simplement, la joie de se confier à son parent adulte, la joie d’aider son enfant sur les chemins de la vie. Par dessus tout, rayonnait l’émerveillement de constater qu’on n’y avance pas seul, mais que les rêves sont là, pour nous guider.

Et moi, sa maman, je lui transmettais cette expérience profonde, primordiale de la relation avec l’inconscient, que j’ai vécue, avant lui, grâce à l’interprète, qui m’a interprété mes rêves. J’avais l’impression de faire partie d’une longue chaîne.


Pendant tout notre échange, nous nous sommes tenu la main.


Comment vous sentez-vous, Mesdames, euh.. Lise plutôt car ce fil est à lecture restreinte ? et vous Messieurs ?
auriez-vous apprécié d'être ainsi initié par votre mère ?

Moi, je suis écoeurée et j'éprouve de la honte. Parce que si je pose la question à mon fils comme l'a fait cette femme avec le sien : est-ce que tu as eu des problèmes hier avec les filles, j'imagine déjà son regard noir qui en dit long me disant : c'est pas ton problème, viens pas m'em.... et le tout dans un silence de plomb.

C'est pour ça que je pense que tout ce qui est raconté sur ce site, c'est du pipeau. Parce que jamais un ado n'irait raconter ce qui se passe dans la cour de récré quand les garçons parlent de sexe entre eux.
Pour moi, ce rêve est une pure imagination du webmaster.
Quand j'ai lu ça : je voyais la mère et le fils coucher ensemble, et la vieille, derrière tirant ses ficelles et se régalant.

J'ai particulièrement savouré le conseil de masturbation de la mère à son fils :
- Mais seulement, tu ne le fais pas sur le canapé devant la télévision, tu le fais seulement quand tu es tout seul, dans ta chambre. C’est ton intimité.

le nec plus ultra : c'est Titanic : la seule et unique scène d'amour dans la voiture, juste avant le clash :

Nous étions là, l’un et l’autre, les yeux brillants, dans l’émotion, dans la joie de parler ensemble si ouvertement

façon "super-nanny" des temps modernes LOL

Dans quel monde d'affabulation pouvons-nous vivre quand certains se disent détenir le secret des rêves ?


C'est du grand n'importe quoi. J'ai déjà dis souvent mon avis ici. L'interprétation des rêves hors analyse et à plus forte raison sur un forum, au mieux c'est un amusement qui ne sert pas à grand chose ,et au pire ça peut faire des dégâts. Là, tu cites l'exemple ou, du fait que la personne se positionne en expert es-interprétation des rêves, ça devient manipulatoire et donc dangereux. Puis tu as raison, en plus c'est du pipo cet histoire, un gosse ne parlerais pas comme ça à sa mère. Ou bien c'est un neuneu le pauvre garçon, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 16:57

d'autant plus que la responsable du site en question tient une école des rêves et elle dit que cet ado a environ 10 ans.

A 10 ans, aujourd'hui, cet enfant demande à sa mère comment on fait l'amour. affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 17:24

monique a écrit:
d'autant plus que la responsable du site en question tient une école des rêves et elle dit que cet ado a environ 10 ans.

A 10 ans, aujourd'hui, cet enfant demande à sa mère comment on fait l'amour. affraid affraid

http://video.google.fr/videoplay?docid=-4698883212218791339&q=bouteille+de+lait&total=89&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=5

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 17:36

lol! c'est un coup à recracher son verre de lait, cette video-là. Rien ne les arrête ces Nuls lol! !
À moi aussi, cette conversation entre la mère et l'enfant me parait douteuse. Je n'ai pas d'enfants donc je n'ai jamais eu à expliquer "la chose", mais il y a quelque chose de tellement mievre dans cette conversation que j'ai mes doutes sur son authenticité.
Remarque, qu'est ce qu'il vaut mieux? Une explication mievre ou que le gosse tombe sur un film porno que lui aura prêté un copain? Les adultes sont en regle generale tellement avares d'informations que c'est souvent par le biais de la pornographie que les enfants découvrent de quoi il retourne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 17:37

Bonjour Monique,


Citation :
Et moi, sa maman, je lui transmettais cette expérience profonde, primordiale de la relation avec l’inconscient, que j’ai vécue, avant lui, grâce à l’interprète, qui m’a interprété mes rêves. J’avais l’impression de faire partie d’une longue chaîne.

Tout est beau dans le meilleur des mondes grâce à l'interprète cheers

Amitiés,
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 17:44

Citation :

Tout est beau dans le meilleur des mondes grâce à l'interprète

cheers Je l'avais pas vue celle-là lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 17:45

Le lait, je le bois au soja.
Ca fait des petits aussi les graines de soja ? lol!

Quand j'ai interrogé un jour mon mari de savoir s'il aurait aimé être "informé" de la chose par son père, il m'a répondu que son père lui aurait sorti un verset de la Bible pour lui expliquer la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 19:00

monique a écrit:
Le lait, je le bois au soja.
Ca fait des petits aussi les graines de soja ? lol!

Quand j'ai interrogé un jour mon mari de savoir s'il aurait aimé être "informé" de la chose par son père, il m'a répondu que son père lui aurait sorti un verset de la Bible pour lui expliquer la chose.

lol! Quelle horreur! Combien de névroses on paye encore aujourd'hui , à cause des imbécillités véhiculées par la morale chrétienne. Il vaut mieux pour les enfants de s'informer ailleurs que chez leurs parents. En toute logique, c'est dans les cours de récré, avec les copains et copines que ça se passe idéalement. Au parents de montrer et parler d'amour et de respect, puis les détails techniques, au gamin de se débrouiller. Ils y arrivent bien, pour peu qu'on les abreuve pas de culpabilité, de peur et de honte mal placée. La nature est bien faite, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 19:07

Et chez les filles, c'est pareil.
Il y avait une nana en CM2, triplante, petit cerveau mais lol! intelligente sur les points "essentiels" qui nous occupaient à 9 ans.
Elle nous racontait tout de ses petites aventures.
Résultat des courses : elle s'est retrouvée enceinte à 15 ans et mariée illico avec accord du Procureur de la République.

Faut dire qu'elle courait comme une gazelle lol! lol! après tout ce qui portait des pantalons. affraid affraid

En fait, les détails techniques, c'est ça Trickster qui manquait à 9 ans Very Happy
Donc, il nous fallait des initiés mais pas jungiens lol! freudiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 19:18

monique a écrit:
Et chez les filles, c'est pareil.
Il y avait une nana en CM2, triplante, petit cerveau mais lol! intelligente sur les points "essentiels" qui nous occupaient à 9 ans.
Elle nous racontait tout de ses petites aventures.
Résultat des courses : elle s'est retrouvée enceinte à 15 ans et mariée illico avec accord du Procureur de la République.

Faut dire qu'elle courait comme une gazelle lol! lol! après tout ce qui portait des pantalons. affraid affraid

En fait, les détails techniques, c'est ça Trickster qui manquait à 9 ans Very Happy
Donc, il nous fallait des initiés mais pas jungiens lol! freudiens.


Oui voilà, Les bouteilles de lait, les papillons, le pollen,les métaphores, ça va bien cinq minutes, mais bon, comment ça se passe concrètement? lol!
On peut pas en vouloir au parents de ne pas faire un dessin, alors on trouve d'autres moyens, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 19:40

Le pollen, les papillons ?

Moi j'ai eu droit aux cygognes lol!
et pour les moins-méritants : les choux, rigolo hein ? santa santa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 20:04

monique a écrit:
Le pollen, les papillons ?

Moi j'ai eu droit aux cygognes lol!
et pour les moins-méritants : les choux, rigolo hein ? santa santa


http://video.google.fr/videoplay?docid=-1670771015659190395&q=sexualit%C3%A9+enfants&total=138&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   Lun 3 Mar - 20:31

Génial !!
Mes parents étaient dans le coup alors !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problèmes autour de l'interprétation du rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problèmes autour de l'interprétation du rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'interprétation
» [RStat] régression logistique, graphe et interprétation
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS
» (Urgent) Interprétation test de chi2 (à l'aide!!!!!!!!!!!!)
» Moyenne et écart-type: quelle interprétation possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: