Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits

Cet espace vous est offert pour échanger sur l'oeuvre de C.G.Jung et la psychologie ... pour partager votre vision du monde et vos ressentis
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Sam 7 Juil - 12:59

... voici une base de réflexions sur l’ombre (source Mérelle.net) .

Auteur : Christian Mérelle (avec quelques modifications (il parlait d'informations personnelles) de ma part).

Ceci est une approche subjective de l'ombre.

Tout message visant à dévaloriser l'auteur de ce texte sera immédiatement supprimé.


En me posant à moi-même les questions ci-dessus de manière à apporter mon propre témoignage, je m’aperçois qu’il est difficile de faire court. Aussi vais-je découper mon intervention en 4 parties :
- QUOI ? l’ombre, c’est quoi pour moi ?
- OU ? où suis-je en contact avec mon ombre ? comment la rencontrer ?
- COMMENT ? quelles techniques j’utilise pour me confronter avec elle ?
- POURQUOI ? pourquoi je m’intéresse à mon ombre, pourquoi ma démarche ?

1) Le « QUOI ».

Pour moi, l’ombre se construit naturellement au cours de la vie en même temps que le moi s’affirme. C’est le processus même de la différenciation qui est à l’œuvre. C’est la séparation des opposés à partir de l’inconscience originelle. C’est, pour parler comme le mythe, « la connaissance du bien et du mal » qui se déploie. C’est la conscience qui se fabrique.

Dans ce processus de séparation des opposés,
- tout ce qui est retenu dans le conscient comme bien, beau, bon, vrai, intéressant, valorisant, utile … se constelle et forme le moi,
- tout ce qui est rejeté ou refoulé comme mal, laid, mauvais, pas intéressant, dévalorisant, inutile, … se constelle également dans l’inconscient et forme l’ombre.

Ainsi mon ombre est composite.

Je trouve dedans, pêle-mêle :
- des « défauts moraux » que je m’interdis (pas toujours ! :-) ), tels que paresse, luxure, … j’en passe et des meilleurs,
- ma fonction inférieure au sens des types psychologiques de Jung. Par exemple, cela peut être la fonction « Sensation extravertie ». Celle qui fait par exemple que la personne n’est pas observatrice parce que ça ne l’intéresse pas vraiment d’analyser dans le détail le monde objectif dans lequel elle vit. Celle qui fait que si la personne se laisse aller à mon naturel, elle ne mange pas, elle bouffe un peu n’importe quoi …
- des mécanismes de défense qui camouflent et me protègent de quelques blessures enfouies :
Introjection, projection, confluence, rétroflexion, déflexion, oubli, déni, minimisation/exagération, …
- des pulsions violentes, de viol, de mort, envers ce qui me résiste, envers ce qui se met en travers de mon chemin…
Tout cela, et quelques autres choses encore, constitue mon ombre personnelle.

Je suis également porteur d’une ombre collective :
- mon ombre familiale,
- celle qui est attachée à ma culture et de ma religion.
- celle de mon groupe socio-culturel
- celle de mon groupe socio-économique
- - …etc …

Evidemment, je n’aborde pas de la même manière ces différentes composantes de l’ombre en moi.

2) COMMENT je m’y prends personnellement pour rencontrer mon ombre ?

- il y a d’abord les rêves.
J’ai repéré l’ombre dans mes rêves dans des personnages masculins, la plupart du temps sous forme de délinquant, voleur, malfaiteur, personnage noir, personnage gris, arabe (n’y voyez aucune connotation raciste de ma part), avorton, bossu, boiteux, estropié, …

- il y a ensuite les projections que je fais sur mon environnement.
Ce qui est inconscient étant souvent projeté, je me dis que les défauts ou les qualités qui m’agacent ou que je combats chez les autres, me parlent beaucoup de moi. Il y a là une mine d’informations personnelles que je m’efforce d’exploiter en séparant ce qui m’appartient et ce qui appartient à l’autre.

- il y a également différents exercices de projection que l’on peut faire quasiment en s’amusant.
Il s’agit de projections organisées qu’il s’agit ensuite d’analyser dont voici un exemple :

Prends un journal dit "de bonne femme", 2 grandes feuilles de papier, une paire de ciseaux, un tube de colle.
Assieds-toi confortablement, laisse-toi aller, ignore le monde qui t'entoure.
Feuillette tranquillement ta revue.
Ne cherche pas à analyser, ne cherche pas à comprendre, fais ce que tu sens.
Ce que tu aimes (texte ou photo), tu le découpes et tu le colles sur la feuille de droite. Idem avec ce que tu n'aimes pas et la feuille de gauche.
Quand tu en as marre, tu arrêtes.

Ensuite tu prends en considération tes 2 oeuvres et tu t'expliques avec.
C'est instructif, notamment si tu peux te faire accompagner dans cette phase là par une personne expérimentée qui t'aide à accoucher.

- il y a les tests psychologiques qui nous révèlent notre type.
Celui qui est sur Mérelle a surtout un intérêt historique puisqu’il a été pris dans le livre de Charles Baudouin sur l’œuvre de Jung. En fait, il est très grossier. Pour avoir mieux, on peut avoir recours au MBTI. Ma fonction inférieure, celle des 4 que j’utilise le moins est la fonction principale de mon ombre.

- il y a enfin l’imagination active que l’on peut engager, par exemple, à partir d’un rêve.
Il m’arrive assez souvent en effet d’engager la conversation avec un personnage qui apparaît en rêve. C’est une technique intéressante qui m’aide à comprendre mon rêve de l’intérieur, à en prolonger l’effet en le faisant résonner en moi tout en retardant sa traduction en un discours rationalisé.

3) Quelle technique ?

Ma technique est simple. Elle tient en 3 verbes que je n’ai pas inventés, ils se trouvent dans Elie Humbert qui les tient de Jung :
- laisser advenir
- considérer
- s’expliquer avec.

Je dis que cette technique est simple, je ne dis pas qu’elle est facile à mettre en œuvre, ni qu’elle est toujours une partie de plaisir.

« Laisser advenir », c’est d’abord pour moi ne pas censurer, laisser émerger dans ma conscience. Cela ne veut pas dire passer à l’acte. Je peux constater que j’ai envie d’étrangler quelqu’un tout en continuant à lui sourire.

Considérer, c’est prendre en considération, faire attention à. Si Untel m’agace, je peux exprimer mon agacement car il faut bien « vivre », il ne s’agit pas de devenir inodore, incolore et sans saveur. Et je peux aussi, quitte à différer dans le temps cette approche, prendre en considération mon agacement, le tordre, le mettre à distance, l’analyser et en extraire ce qu’il contient de moi. Cela ne veut pas dire que je vais faire mien ce que je vois en lui. Je ne dis pas « ça c’est moi », je dis « ça c’est actif en moi ». J’objective, je ne m’identifie pas.

« S’expliquer avec » dit bien ce que ça veut dire. Il ne s’agit pas de tout accepter. Il ne s’agit pas de chercher à tout prix à concilier l’exigence de l’ombre avec la pratique consciente. Il ne s’agit pas de procéder à une synthèse molle des oppositions.
En m’expliquant avec mon ombre, par exemple lorsqu’elle m’incline à m’empiffrer, j’en arrive à la conclusion qu’il faut que je développe ma fonction inférieure « sensation extravertie », que je fasse attention à ce que je mange, que j’éduque mon sens du goût, etc … c’est positif.
Si j’ai des « bouffées luxurieuses », m’expliquer avec va peut-être me conduire à comprendre que ma vie est déséquilibrée et que je n’accorde pas assez de temps et de considération à mon corps et au plaisir des sens :-) ça aussi c'est positif.
Evidemment, si j’ai envie de t’étrangler, je ne passerai pas nécessairement à l’acte :-).
Pour s’expliquer avec, il faut à mes yeux un moi fort, un moi suffisamment affirmé pour ne pas se laisser entraîner par n’importe quelle suggestion ou pulsion. Il faut savoir dire Non. Je préfère dire Non et rester coincé dans une position consciente étriquée plutôt que de faire des conneries. Là, la dimension éthique est indispensable.

Pour terminer mon projet de réponse à la question de l’ombre, après QUOI, OU, COMMENT, il me reste à répondre au 4) POURQUOI.
Pourquoi je m’intéresse à mon ombre, pourquoi ma démarche ?

C’est comme si j’avais une grande maison et que je me pose la question de savoir comment je vais l’habiter. Vais-je m’enfermer dans une pièce et, si possible, y vivre tranquillement ou bien vais-je chercher à occuper toutes les pièces ?
C’est un choix ! Les deux réponses possibles sont respectables. Moi, je choisis d’occuper tout l’espace et d’essayer de tirer le meilleur parti de chaque pièce.
Je dis avantageusement que je choisis, mais j’aurais pu tout aussi bien dire que j’étais choisi. En effet, mon daïmon intérieur a su alimenter dans mon tréfonds une sorte de démangeaison intérieure, il a nourri ma curiosité naturelle, il a fait résonner comme un appel auquel je n’ai pas été insensible. C’est là que mon choix s’enracine.

Maintenant, qu’est-ce que j’attends de ma confrontation avec l’ombre ?

Je n’attends pas la victoire de la Lumière sur les Ténèbres ! Je le dis tout net. Je ne suis pas dans une logique de guerre. Je ne suis pas dans le 2, je suis dans le 3. Certes, il y a effectivement une fracture sociale importante entre le moi et l’ombre, mais je ne suis pas dans l’affrontement, je suis dans le « vivre ensemble ». Je ne dis pas que je suis dans le « vivre n’importe comment avec n’importe qui en acceptant n’importe quoi ». L’ombre, il faut le savoir, c’est pas n’importe qui, c’est pas n’importe quoi mais ça peut conduire à n’importe quoi, vraiment n’importe quoi. C’est la raison pour laquelle j’insiste sur le fait qu’il faut, pour se confronter à elle, un moi fort, un moi capable de poser des limites, un moi doté d’une éthique. Je souligne ce que je viens d’écrire, c’est important!
L’explication avec l’ombre passe par la différenciation. On n’est pas dans le fusionnel : lui c’est lui, moi c’est moi ! Ensuite, il faut savoir qu’il y a des concessions possibles, et qu’il y a d’autres choses sur lesquelles aucune concession ne doit être consentie. La tension des opposés est toujours très présente.
Cette tension, il faut apprendre à la contenir car, précisément, elle est source d’énergie psychique. La confrontation avec l’ombre commence par être consommatrice d’énergie jusqu’à un moment où elle en devient productrice, en même temps qu’elle élargit le champ de vision.



Qu'en dites vous ?

Bien à vous,

Alex


Dernière édition par le Mar 6 Nov - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Yirmeyah
Invité



MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Sam 7 Juil - 14:22

Pour le moment, je ne sais qu'ajouter à ce texte, sinon qu'il me paraît très complet.

Le motif arabe de l'ombre fut aussi celui de CG Jung : il cite l'un de ses rêves dans sa Vie, où il se bat avec un Maure.

De même en ce qui me concerne, il m'a toujours semblé que l'arabité était le revers de notre européanité. Il y a là des traits de l'ombre collective.

Je travaille auprès de jeunes de quartier, issus de l'immigration maghrebine ou dont les parents en sont issus, et je me suis lancé dans ce travail pour plusieurs raisons. La première, bêtement, est que j'avais besoin d'argent. La seconde, que je suis animateur et formateur BAFA, et que l'animation est dans mes cordes. Et la troisième, bien plus stimulante, était que je voulais m'expliquer avec tout ce qui effraie ma douce France (les racailles, les émeutes, les banlieues, les CRS, le deal, la violence urbaine, l'étranger basané, ...).

Ca n'a pas été facile, et voilà un mois à peine, sur deux ans, que je parviens à adopter une attitude à même de contenir les débordements des jeunes dont je m'occupe. Cela s'accompagne d'une profonde prise de confiance en soi, je suis plus intègre, et mes relations avec l'ombre collective sont canalisées par cette projection socioculturelle.

Bien à vous,
Nathanael
Revenir en haut Aller en bas
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: La guerre en soi   Sam 7 Juil - 14:43

"Ils se battent contre eux-mêmes avec toutes les conséquences que cela implique."

Oubli :

D'où l'importance que la confrontation se fasse en soi, dans l'introversion.
Christian parle de ne pas faire la guerre avec l'ombre. Moi je dis "je lui fais violence de temps en temps et dans un autre temps je suis non violent avec elle".

Amitiés,

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: L'astrologie peut aider à clarifer l'ombre   Sam 7 Juil - 16:54

A tous,

Je vous copie colle la partie de mon thème astral où il est question de l'ombre.

"La combinaison de base = eau et air. Il y a du feu en Bélier car Mercure s'y trouve. Mercure est important pour moi : c'est la planète qui gouverne mon ascendant. Dieu des gémeaux. Mercure a du feu pour agir. Par contre, les signes de Terre ne sont pas comblés : pas de planètes en vierge ni en taureau. Les planètes en Capricorne sont trop spirituelles pour être dans des signes de Terre ce qui les valorise : Neptune et Jupiter. Tout le monde a un élément plus faible. Pour moi, c'est la terre. "


et


"L'ascendant et la planète ensemble se combinent pour donner une destinée humaniste avec actes civilisateurs pour les gens du futur. La grande blessure est l'incarnation de tout cela dans le concret. Les idées sont reçues. La puissance pour les mener concrètement dans la réalité objective ne l'est pas. Elle sera à recevoir, à développer et à aller chercher ailleurs : groupe, association. L'élément manquant n'est pas absent. Il est dans l'inconscient ce qui signifie qu'il va venir de l'extérieur. Qqn qui n'a pas de terre va les rencontrer à l'extérieur dans ses relations qui vont me sécuriser en les mettant sur terre. En terrorisant avec considération pragmatique, matériel, structure, hiérarchie. Cette projection va être vécue en + ou – suivant le sexe.
Si c'est un homme : apparition de l'ombre = homme jugé « bassement matérialiste », commercial, limité par l'argent, matérialiste opportuniste, peu de sensibilité, de grandeur d'âme, emporté par le matériel = projection de l'ombre : je ne suis pas comme ça, c'est mon côté pile.

Si c'est une femme : aspect + de l'anima : femme nourricière. Taiseuse. Qui par sa présence est sécurisante par son corps. Elle est là. Elle est complémentaire à mon thème qui voyage du nuage à l'arc-en-ciel."

Donc danc un thème, c'est l'élément le moins présent (pour moi la terre, pour d'autres, ça peut être le feu, l'air et l'eau) qui donne des infos sur l'ombre.

Ce qui est écrit sur mon ombre ci-dessus est vraie.

Qu'en dites vous ?

Belle aprèm à tous,

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Remarque sur le texte de Ch Mérelle sur l'ombre : clarté   Sam 7 Juil - 22:43

Juste pour vous tenir au courant de la démarche que j'ai posé sur Mérelle en lien avec le texte que vous trouvez ci-dessus :

Christian,

Dans mon forum, j'ai posté un post en vue d'échanger sur l'ombre.
J'ai repris des passages qui viennent de toi sur le "où ? comment ? etc
Je ne t'ai demandé pas l'autorisation. Vis à vis de cela, je suis partagé : une partie de moi est à l'aise parce que 1) j'ai posé le cadre : tout message qui touche atteinte à ta personne sera immédiatement supprimé. 2) Je ne tire pas pécuniairement parlant et pour ma propre personne profit de tes écrits (je les mets là pour échanger) (je juge être honnête). 3) J'ai modifié les parties où tu parlais de toi personnellement (de ton ombre personnelle). J'ai généralisé un maximum ce que tu as écrit.

Je suis mal à l'aise parce que je ne t'ai pas demandé ton accord pour copier coller le tout, le modifier et le poster alors qu'ils t'appartiennent. J'ai besoin d'être intègre et de respecter le choix. Je te propose donc de lire le post en question sur mon forum et de me dire si tu veux le voir modifier voire supprimer. Peux tu le faire maintenant ? Si tu désires qu'il soit supprimer, je le ferais pour honorer la liberté.
Sache que dans ce cas, je réécrirai quelque chose à partir de ce que tu as écrit en changenant la façon de le présenter, les mots utilisés. Je me l'approprierai en quelque sorte en le transformant. Plus aucune ressemblance avec le tien ne sera visible. Je m'y engage.

Voici le post en question : [archetypes.forums-actifs.net]

Bien à toi,

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Réflexions sur la guérison de l'ombre   Sam 7 Juil - 22:58

Clarté et sens : je fais ce que je dis, je dis ce que je fais :

Ceci vient d'un site commercial. Je ne donne pas l'adresse, la source pour bien préciser QUE je poste ceci pour l'échange et pour aucune autre raison :

"LA GUÉRISON DE L'OMBRE


Qu'est-ce que L'OMBRE?

Le terme OMBRE a d'abord été utilisé par Carl G. Jung pour décrire la partie réprimée ou déniée de Soi. Robert Bly a popularisé cette idée dans son livre A Little Book On The Human Shadow. Bly nous dit que nous sommes tous nés avec une personnalité à 360 degrés de rayonnement. En tant qu'enfant nous exprimons notre pleine nature d'être humain, sans se censurer. Lorsque nous grandissons cependant, nous apprenons que certaines parties de notre personnalité sont inacceptables pour notre entourage. Peut-ête avons nous été punis pour avoir été en colère ou bien avons nous ressenti de la honte pour avoir pleuré. Certains ont pu avoir été ridiculisés pour avoir eu besoin d'attention ou pour s'être montrés fiers d'eux-mêmes. Nous avons ainsi appris à réprimer ces parties de nous-mêmes devenues douloureuses. Selon Bly, c'est comme si nous les avions rejetées dans un sac derrière notre épaule et que nous traînons depuis lors. Plusieurs d'entre nous avons des souvenirs personnels dans ce sac qui nous relentissent dans certains domaines de notre vie. Certains autres sont carrément paralysés par ce sac. La définition de OMBRES, c'est tout ce que nous avons mis dans ce sac. Ce peut être des parties positives ou blessées de soi. Notre OMBRE, c'est toutes ces parties de nous-mêmes dont nous nous sommes séparées, que nous avons réprimées, cachées ou déniées.

Comment reconnaître mon OMBRE?

Vous pouvez reconnaître vos OMBRES, en observant ce que vous projetez sur les autres. Lorsque vous déniez un trait de votre personnalité, vous avez tendance à le reconnaître chez les autres. Ceci veut dire que les autres sont un miroir de vos propres OMBRES. Il peut même arriver que vous soyez très réactif à un trait de personnalité de quelqu'un d'autre, presque de façon exagérée. En identifiant ces traits, vous devenez conscient de vos propres OMBRES. Une autre façon d'identifier ses OMBRES est d'observer les choses que vous faites par accident. Peu importe à quel point vous tentez de cacher votre OMBRE, celle-ci se manifestera sans que vous puissiez avoir le contrôle. Ainsi vous pourriez vouloir passer plus de temps avec votre famille, pourtant, en réalité, c'est au bureau où vous êtes le plus souvent. Vous passez peut-être d'une relation difficile à une autre constamment. Vous ignorez peut-être vos propres règles sur l'alimentation, la boisson ou le tabac. Lorsque vous répétez un comportement de façon involontaire, ce pourrait être un signe que votre OMBRE dirige votre vie.

Nous avons tous la facilité de reconnaîte les qualités chez les autres. Qui sont les gens que nous admirons? Qui sont nos idoles? Nous projetons souvent nos qualités vers les autres, car des personnes représentent les qualités que nous nous cachons souvent par fausse modestie. Nous pouvons dire que nous nous représentons les autre avec nos qualités et nos défauts. Que cela soit bon ou mauvais.

Pourquoi travailler sur mon OMBRE?

Dépenser autant d'énergie à maintenir votre sac fermé ne vous permet pas de vivre pleinement la vie dont vous rêvez. Il faut comprendre que derrière chaque OMBRE se cache une pépite d'OR pouvant être utilisée pour son propre pouvoir personnel. Vos OMBRES sont comme une MINE D'OR d'énergie créatrice. Il vous est possible de découvrir cette OR et vous approprier son potentiel. Souvent, ceux qui travaillent sur leurs OMBRES (GUÉRISON DE L'OMBRE) désirent obtenir quelque chose d'une ou de plusieurs des catégories suivante.

Nous croyons qu'il est approprié et utile d'avoir un certain bagage d'ombres. Il est également utile de garder quelques ombres dans ce bagage. Cependant, lorsque le poids de notre bagage nous ralenti et nous empêche d'être qui nous sommes vraiment, c'est le temps d'ouvrir notre valise et de regarder ce que nous devons sortir. Souvent les gens qui travaillent sur leur ombre, veulent trouver un ou des éléments qui se trouvent dans l'une ou l'autre des catégories suivantes :

* Comprendre leur façon d'agir.
* Obtenir de l'aide au du support pour se développer.
* Travailler sur des émotions comme la peur, la tristesse, la colère, la honte. Dépasser d'anciens comportements.
* Transformer leurs OMBRES en alliées. Passer au travers de leurs blocages personnels.
* Créer des opportunités et de la joie à partir de leur stagnation et de leur frustration.

AFIN DE VIVRE PLEINEMENT LA VIE DONT VOUS RÊVEZ! VENEZ PARTICIPER À LA DANSE DE L'ÂME ET DE L'OMBRE!
Qu'est -ce qu'un Processus de Guérison ?

Un processus de guérison des ombres, implique généralement l'exploration d'émotion profonde. Nos sentiments contiennent une grande réserve de pouvoir que nous pourrions canaliser, si seulement nous pouvons apprendre à les manipuler sans risque. Les sentiment humains sont comme des portes ouvertes sur notre énergie intérieure.

La guérison des ombres vous enseigne les différents circuits de l'énergie émotionnelle. Dès que vous connaîtrez un circuit, vous pourrez l'utiliser afin de guider les différents courants émotionnels qui donneront du pouvoir à votre vie.

La guérison des ombres est une croissance personnelle qui vous aide à faire sortir vos pouvoirs cachés de l'ombre afin de les faire ressortir dans la lumière. La plupart d'entre nous n'avons pas atteint notre plein potentiel en tant qu'être humain. Les scientifiques nous disent que nous utilisons à peine 11% de notre cerveau. Quel pourcentage de notre cœur utilisons-nous? Quel pourcentage de notre esprit? Qui d'entre nous peut se permettre de ne pas en utiliser plus?

Nous avons tous des pouvoirs cachés en nous. Cependant, nous ne laissons pas libre cours à notre corps, notre intelligence, notre cœur et notre esprit d'exprimer tout ce qu'il qu'ils contiennent. Nous avons tous été blessé, à un moment ou un autre de notre vie et nous avons appris à protéger certaines parties de nous même afin de ne pas être blessé à nouveau.

La guérison des ombres est une voie d'exploration de notre intérieur afin de découvrir l'or qui se cache dans nos ombres. C'est une façon de devenir de plus en plus conscient de que nous sommes en réalité. La guérison des ombres est la voie qui nous permet de faire face à nos blessures, la peur, la rage afin d'apprendre à vivre pleinement. Mais surtout, c'est une voie qui nous permet d'apprendre à nous aimer afin de vivre le cheminement que nous avons choisi.

LA COLÈRE : La colère nous donne la capacité d'établir nos limites. Elle nous aide à apprendre quand dire oui et quand dire non. La colère nous aide à connaître qui nous sommes réellement et nous protège contre les situations malsaines.
LA TRISTESSE : La tristesse est la porte qui nous connecte avec les autres. Elle nous ouvre à l'amour, révélant notre vulnérabilité et notre désir d'avoir des relations amoureuses. La tristesse nous aide à rester en contact avec notre spiritualité et aussi avec notre corps et la nature qui nous entoure.
LA PEUR : La peur nous aide à nous détacher d'une situation afin d'y regarder de façon objective. La peur est une excellente conseillère qui crée de nouvelles options pour note futur et nous conseil pour le présent.
LA JOIE : La joie nous inspire à vivire nos rêves. La joie nous donne le courage et la voie à suivre lorsque nous sommes perdus. Elle nous donne aussi le savoir que notre vie vaut la peint d'être vécue et qu'elle a un sens.

La guérison des ombres se fait seulement lorsque les sentiments de sécurité et de confiance sont solidement établis à l'intérieur d'un groupe. Exposer certaines parties de vos ombres peut vous sembler risqué et afin de pouvoir travailler adéquatement avec vos ombres, vous aurez besoin d'un endroit ou vous vous sentirez en confiance et en sécurité. Le groupe de confiance peut vous procurer un tel endroit.

Qu'est-ce qu'un Groupe de Confiance ?

Un groupe de confiance est un endroit où un processus de croissance personnelle peut être fait. Afin de bâtir un endroit sécuritaire et rempli de confiance, toutes les pressions extérieures doivent être misent de coté afin d'avoir une vision objective. À l'intérieur du groupe, tout les membres s'accordent sur ces 3 points : Chacun retienne leurs jugements, examine leurs propres préjugés et s'abstienne de donner des conseils. En faisant cela, les membres du groupe apprennent à apprécier les cheminements de chacun et à apprendre des différentes expériences vécues par les autres membres du groupe. La profondeur et la puissance qui se dégagent d'un groupe de confiance sont très inspirants. Une fois que vous resentirez le pouvoir et la sécurité que l'on ressent à l'intérieur d'un groupe de confiance, vous débuterez votre travail de guérison d'une façon toute naturelle, et cela peut importe les éléments sur lesquels vous aurez choisi de traviller.

Vous ne plongerez pas seul dans vos ombres. Des animateurs spécialement formés vous aideront à voir clair dans le travail que vous avez entrepris, et ce afin que vous ne perdiez pas votre perspective. Les ombres étants très invitantes et séduisantes, les animateurs seront à vos cotés afin de vous rappeler les buts globaux que vous vous êtes fixés. Durant les fins de semaines, vous croiserez également le chemin d'autres personnes qui vous aideront, vous motiverons, tout en vous encourageant et en vous acceptant tel que vous êtes.

Lorsque vous serez vulnérable, à l'intérieur de vos ombres, vous bénéficierez d'une certaine protection. Vous pourrez alors débuter votre nouvelle croissance dans un environnement qui n'est pas influencé par les jugements, la critique ou la pression de vos semblables.

Vous apprendrez aussi en regardant les autres membres de groupe faire leur propre travail. Lorsque vous voyez les gens trouver du courage qui était caché dans leur peur ou le pouvoir qui était caché dans leur colère, vous serez alors en mesure d'appliquer ses apprentissages à votre propre situation."

Qu'en dites vous ?

Belle soirée à vous,

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
éda
Invité



MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Dim 8 Juil - 0:05

ce qui est dit est bien ce que je connaissais de l,ombre...maintenant ,je ne connais pas de lieu favorable èa l,expression de l,ombre sinon un lieu thérapeutique ....

dans la vie de tous les jours ce qu je rencontres ,ce sont souvent des façades...on tente tous plus ou moins de bien paraître et on garde notre linge sale bien caché...

je trouve personnellement difficile de vivre en société car la personna est presqu,inévitable...si j'enlève mon masque ,j'indispose souvent les gens autour de moi qui ne désirent pas eux enlever le leur...et puis la personna est polie, avenante, fait attention...je suis sécurisante tant que je suis dans ma personna...

Ce qui fait que je me retire de la vie sociale ,cé ce jeu de masques...

je sens bien que les gens ne désirent pas que je vois qu,ils ne sont pas ce qu,ils me présentent...alors je dois faire comme si je les croyais...prendre tout cash...pour leur faire plaisir sinon, je deviens une compagnie désagréable voir dérangeante même terrifiante pour certains ...incapables de se voir dans la moindre faillibilité...

alors comme je suis lasse d,être le booster des égos des autres, je deviens ermite...et quelque part ,je sens celè comme une démission devant le mur que représente le faux-semblant de la vie sociale..

.je crois au final que les gens ne veulent qu,une chose, se faire rassurer dans leur valeur que ce soit vrai ou faux...Je suis le baume sur leurs plaies...ou je ne suis pas...je suis leur faire-valoir ou je ne suis pas...je suis un miroir ou je ne suis pas.


éda Shocked [b]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Dim 8 Juil - 0:19

C'est vrai que ca fatigue tous ces masques... What a Face
C'est très ... stérile. Mais quelquefois dans le climat "sécurisant" du masque obligatoire, on arrive à faire passer un peu d'âme. Subrepticement. Les gens sont pudiques et restent sur leurs gardes, mais tu sais que quelque chose s'est passé, s'est transmis et l'etincelle s'est allumée. Peut-être pas suffisement pour faire tomber le masque, mais assez pour que la vraie personnalité, ou âme, brille au travers... Bien qu'on soit tous prisonniers de ces conventions sociales, il ne faut pas abandonner, il faut ruser cyclops pour allumer cette etincelle en ayant l'air de rien...
Revenir en haut Aller en bas
éda
Invité



MessageSujet: superman s,est planté   Dim 8 Juil - 0:27

oui Lise, il y a certaienement une pudeur èa respecter...et une lumière èa déceler...j,en demande sans doute trop...

mais peut-être aussi que j'ai affaire èa des gens très blessés qui sont blindés...et impénétrables..

.Dans mon profil de sauveur...je suis allée souvent vers des gens en souffrance et eux sont souvent venus vers moi sans doute sentant mon désir de leur faire du bien...Je ne veux plus je crois ce rôle de sauveur...le héros est fatigué...

éda Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Yirmeyah
Invité



MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Mar 17 Juil - 10:38

Je fus comme toi éda, un sauveur des âmes en peine, mais je me suis rendu compte que je n'étais que la bonne poire qui prenait à son compte la souffrance d'autrui et s'empéchait d'exprimer à plein ses potentiels.

Le rôle de sauveur est un gouffre psychique qui timore et aigrit et rétrécit. On finit par ne plus être que l'ombre de soi-même. Et c'est bien cela : notre ombre est un espèce d'être rabougri sucé jusqu'à la moelle par un moi devenu tout-compassion. Nous n'avons plus de compassion pour nous-mêmes ! et notre ombre, conséquemment, en souffre.

Bien à toi,
Nathanael
Revenir en haut Aller en bas
éda
Invité



MessageSujet: poire et espoir...   Mar 17 Juil - 16:42

oui cé un peu comme ça que je me sens aussi ...une bonne poire...mais je me soigne et je commence èa aller nettement mieux...

amicalement éda Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pelerin12
Membre
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 56
Localisation : drôme
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Mer 30 Juil - 17:13

Bonjour, je n'y connait rien en psychologie jungienne et autres, par contre pour ce qui est de tomber le ou les masques afin de se retrouver est très dur si le vouloir n'y est pas et quand on réussit enfin a se connaitre et s'accepter tel que l'on est, car sans acceptation pas d'évolution personnelle(a mon avis), il va vous falloir accepetr une nouvelle compagne: la solitude, car le vide se feras autour de vous du fait que vous serait catalogue comme un nouvel ennemi(trop entier).

Mais étant vraiment tout seul quand on est bien avec soi, pour ma part je ne regrette absolument rien Wink

«L’homme doit être lui-même afin qu’il soit mieux le serviteur de tous
Carl Gustav Jung

Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste ? Eh bien,
commence à le faire: qui t'en empêche ? Fais-le en toi, fais-le avec
ceux qui le veulent. Fais-le en petit et il grandira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GnOlus le gnome
Admin
avatar

Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Sous un champignon, contemplant l'automne
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   Mer 30 Juil - 17:24

Salut,

Bonjour, je n'y connait rien en psychologie
jungienne et autres, par contre pour ce qui est de tomber le ou les
masques afin de se retrouver est très dur si le vouloir n'y est pas

Oui, mettre l'égo au service de l'âme !

et quand on réussit enfin a se connaitre et
s'accepter tel que l'on est, car sans acceptation pas d'évolution
personnelle(a mon avis), il va vous falloir accepetr une nouvelle
compagne: la solitude, car le vide se feras autour de vous du fait que
vous serait catalogue comme un nouvel ennemi(trop entier).

Accepter le vide est essentiel pour se remplir à nouveau. Me vient en image et à te lire le Tao ... Accepter le vide c'est aussi lâcher le contrôle sur ce qui est, sur l'instant d'après ... la micro-seconde qui arrive ... juste là ...


Mais étant vraiment tout seul quand on est bien avec soi, pour ma part je ne regrette absolument rien Wink

Quand je suis seul et quand je suis bien avec moi-même, je me sens en paix avec les autres, le monde et la vie ... et je lâche ce que la vie et les dieux m'ont ôté pour vivre le rêve qui se vit là-maintenant.


«L’homme doit être lui-même afin qu’il soit mieux le serviteur de tous
Carl Gustav Jung

Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste ? Eh bien,
commence à le faire: qui t'en empêche ? Fais-le en toi, fais-le avec
ceux qui le veulent. Fais-le en petit et il grandira.

J'y oeuvre ... terme très alchimique ...Very Happy Me vient l'image de la micro bulle dans l'océan qui se réchauffe ... même si c'est à un degré infinitésimal, le grand tout se réchauffe ...

Bien à toi,

Alex

_________________
"Quand l'amour s'en va, c'est le pouvoir qui prend sa place" Jung

Comme un gnOme : http://www.youtube.com/watch?v=7GN1I7M3yCc

Ofélia, puisses tu guider les êtres vers le Coeur, âme soeur, pour qu'ils puissent vivre avec l'Amour jusqu'à la fin de leur chemin, de leurs jours ; moi, je viens avec toi, tiens prends ma main ... : http://www.youtube.com/watch?v=GQCUF8ZvQTU&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clidre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombre-En vue de stimuler les échanges, ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souffle d'ombre
» J'ai vu une ombre, j'en suis sûre ...
» Le soleil de midi ne fait pas d'ombre...
» Sainte Geneviève, Le Saint Nom de Jésus, commentaire du jour "Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée"
» « Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miroir de l'âme : rencontres d'âmes et d'esprits :: Accueil :: Espace de lecture publique-
Sauter vers: